AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Of wolf and man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Galahad L. Stark
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Nulli secundus (Le Second de personne)
Un petit mot ? : Si vis Pacem, para bellum
Equipement :
MessageSujet: Of wolf and man   Mer 6 Sep - 19:27


Malgré le fait qu'il soit désormais retiré du service actif de la Marine de Sa Majesté, Galahad n'était que rarement à Londres ces derniers temps. Il avait beaucoup voyagé pour le compte de la Ligue. A vrai dire, cela ne le dérangeait pas pour autant. Surtout que la plupart du temps, ses missions tournaient autour de la navigation et le marin en lui s'en réjouissait toujours. Tant et si bien qu'il se sentait parfois fort étranger à sa propre ville. Percy tenait l'agence. Aaron gardait la maison. Il aurait tout aussi bien pu ne pas reparaître, cela n'aurait pas changé grand-chose. Ce n'étaient pas de sombres pensées mais un sain constat. Comme tout être, il n'était pas irremplaçable.

Outre ses talents de navigateur - et sa lycanthropie - il y avait une chose qu'on ne pouvait retirer à Galahad : sa capacité à se fondre dans la masse. Notamment en des lieux aussi peu recommandables que le quartier de Whitechapel à la nuit tombée. Il avait suivi une piste, autant au sens figuré qu'au sens propre, jusqu'à un bouge à peine moins infâme que les autres. Cela faisait quelques temps désormais qu'il observait le sujet de son enquête, dissimulée derrière une chope de bière qui à n'en point douter aller lui donner de sacrées aigreurs d'estomac.

Il fut cependant interrompu par une personne qui vint s'imposer à sa table. S'il n'avait été qu'un simple humain, sans doute aurait-il été berné par le déguisement de l'inconnu. De fait, il devait bien avouer qu'il était un tant soit peu bluffé. Mais il avait pour habitude de se fier à ses sens aiguisés par la lycanthropie. Il était donc en face d'un "mort". Il n'était pas vraiment surpris mais plutôt pris au dépourvu. Pourquoi ici ? Pourquoi risquer de se compromettre ? Il le dévisagea posément, même si tout son instinct le poussait à rester sur ses gardes.

« Un problème ? »

Il ne pouvait pas réagir autrement, même s’il doutait que quiconque en ces lieux puisse, premièrement entendre la conversation des deux hommes et deuxièmement risquer de compromettre son enquête. A son grand dam, il devait bien avouer qu’il était difficile de retenir sa curiosité. Sherlock Holmes. Face à lui. Il n’était pas un mauvais détective, mais il faisait pâle figure face au célèbre détective consultant. Il n’était pas logicien, mais soldat, navigateur, loup-garou. Il se servait de son instinct au moins autant que de son cerveau. Peut-être même plus. Il n’aurait pas eu son problème mensuel de fourrure, il serait devenu policier. Actuellement, la seule question à laquelle il voulait un réponse était que faisait Holmes face à lui.

_________________
En construction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Of wolf and man   Jeu 7 Sep - 19:52

L’ennuie est bien le sentiment qui m’énerve le plus. Il est là, présent, et vous ne pouvez rien y faire. Vous avez beau essayer de vous divertir, mais rien n’y fait. Vous vous ennuyer. Cela faisait près d’un an que j’étais ainsi. Je n’en pouvais plus. Il me fallait m’occuper. Et, heureusement pour moi, j’avais trouvé une occupation. Un nouvel enquêteur. Un membre de la ligue en plus. Parfait ! Je me demandai s’il avait un talent certain.

C’était sur cet espoir de divertissement que je me mis à le suivre. Ce que je pouvais en dire, c’était qu’il se camouflait assez bien dans la foule. Certes, un œil avisé aurait remarqué sa démarche plus assuré, un maintien plus droit que la coutume et une démarche plus équilibrée qu’à l’accoutumé. Ancien soldat, sûrement un marin. Il était en filature me semblait-t-il ?  Quoiqu’il en soit, il était lui-même suivi. C’était ainsi que nous arrivâmes tous, à intervalle régulier, à une bâtisse des plus mal entretenue.

Avant d’entrer dans la bâtisse, je jetai un rapide coup d’œil. Quelques personnes trainaient là. Peu d’équilibre, bouteille à la main. Probablement saoul. Je tournai légèrement la tête et j’aperçus des hommes déchargés des caisses d’une voiture. Une boue rouge recouvrait les roues et le bas des caisses.  En comparant avec les chaussures et le bas des pantalons des ouvriers, l’évidence me frappa : aucun des hommes déchargeant la voiture n’avait de tâches de boue rouge sur le pantalon ou les chaussures. Seul un homme en avait. Il se tenait un peu sur le côté et dirigeait les autres travailleurs. Il rangea quelque chose dans sa poche arrière. Arme ? Boc note ? Montre ? Je me rapproche un peu et constate une forme rectangulaire. Définitivement un bloc note.

Finalement, je rentrai dans la salle. J’avais mis un costume d’ouvrier de sorte que je me fondais dans la foule. Je prenais une forme de dos plus courbé, signe d’un travail épuisant. Mes mains était recouvert d’huile et mon visage recouvert de poussière. Cela cacherait l’absence de marques et de cicatrices laissées par un travail manuel. Faisant mine de rien, je m’approchais et observais davantage les deux hommes qui suivait et était suivi par le nouvel enquêteur. Un d’entre eux avait le nez cassé, la mâchoire légèrement décalée et les phalanges rougies et abimées. Un bagarreur. Pas étonnant que ce soit lui qui soit pisté. Le pisteur était davantage camouflé. Plus frêle, il faisait des signes à son camarade concernant l’enquêteur. Ce qui me fit comprendre qu’il y avait un problème, c’était la boue sur leur pantalon. Une boue rouge. Était-ce lié ? J’observai le reste de la salle avant d’agir. Je vis, à travers un léger écart laissé par une porte au fond, un homme qui semblait être le propriétaire parlait avec un autre homme. Je ne vis son visage, mais je regardais le bas du pantalon. Boue rouge. Trop de coïncidence. Si je n’agissais pas tout de suite, notre jeune enquêteur risquait d’être pris dans un sale coup.

Je décidais donc de m’imposer à sa table. Me penchant en avant, je lui soufflai :
« Vous êtes repérés. Vous feriez mieux de me suivre dehors. Oh, je prends ça. »

Je lui pris son verre des mains et sortis dehors. Une fois à l’extérieure, je me retournai vers mon « collègue » et lui pris le verre des mains. Je me mis à marcher en titubant, tel un ivrogne. Je me rapprochai alors des ouvriers que j’avais vus précédemment. Une fois, suffisamment près de l’homme au carnet, je fis semblant de perdre l’équilibre et renversais le liquide sur l’homme.

« Scusez m’ssieur. Je crois que j’ai trop bu. »

Je me mis alors à essuyer sa veste. J’en profitais pour lui subtiliser le carnet dans sa poche arrière.

« Dégage, sale ivrogne ! » furent les mots que m’adressa mon interlocuteur avant de me pousser. Je tombai alors dans la boue, et profitant de son exaspération, je rangeais son carnet dans ma propre poche. Me relevant avec une fausse difficulté, j’allai d’un pas chancelant dans une ruelle un peu plus lointaine pour y lire le carnet. Une fois hors de vue, je consultais le carnet. Relevant mes yeux, je vis l’enquêteur débutant face à moi.

« La prochaine fois, faîtes plus attention. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Of wolf and man
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Tequila Tequila ! [Téquila Wolf, Rang A, Chasseurs de Primes, Un plan mafieux, réservée]
» Punk Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: 
Londres
 :: 
Quartiers Nord-Est
 :: Whitechapel
-
Sauter vers: