AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
James Hook
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Two people with a common goal can accomplish many things. Two people with a common enemy can accomplish even more.
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mar 12 Sep - 23:27

James Hook

I’m a hell of a Captain

Nom : Hook
Prénom : James
Âge : 32
Date de naissance : 11 mai
Situation familiale : Très célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro
Particularités : N’a plus de main gauche, porte généralement un crochet (d’où le surnom) et à l’occasion une main automate ○ Cicatrice sur la joue droite ○ Capitaine du Jolly Roger, navire hybride pouvant naviguer mer et air.
Habitudes : Boire du rhum ○ Les jolies dames ○ Traquer les pirates ○ Jouer aux cartes ○ Batailles à l’épée
Groupe : Humain
Avatar : Colin O’Donoghue

Anecdotes

Vous préférez m’avoir de votre côté plutôt que contre vous. Ce fut la principale motivation qui m’a amenée à être recruté en tant que Corsaire par les agents de Sa Gracieuse Majesté, puis pour la Ligue des Gentlemen Extraordinaires. Ma motivation principale fut de rester en vie grâce à ces accords. Accessoirement, même si je ne le dirai pas tout haut, il y a cette satisfaction de savoir que mes actions contribuent à maintenir la paix et à protéger ceux qui ne peuvent pas se défendre contre ces créatures surnaturelles.

Caractère

Ceux qui me connaissent le mieux me décrivent comme un être complexe, oscillant dans les zones grises en fonction du sens vers lequel souffle le vent. Je fais rarement quelque chose sans avoir une raison derrière; tout acte est posé afin de servir mes objectifs, et donc, ceux de la Ligue.  Je ne vais pas hésiter à utiliser tous les moyens en ma possession pour parvenir à mes fins… et là le bout qui me fait souvent grincer des dents est: tant que ces moyens respectent mon engagement de Corsaire auprès de Sa Gracieuse Majesté, et ma fidélité envers la Ligue. Bon sang ce que j’en ai laissés des mécréants en vie à cause de ces pactes!

Je sais être très patient quand l’enjeu est important, et je ne foncerai que rarement tête baissée contre l’adversaire. C’est probablement ce qui m’a permis de rester en vie tout ce temps, et ce qui a fait ma renommée ce Corsaire. Je sais que certains pirates sont prêts à faire de très grands détours et faire profil bas s’ils apprennent que je suis dans leur zone. Malheureusement pour eux, ce sont souvent des rumeurs lancées délibérément, alors que je les attends ailleurs, prêt à leur fondre dessus et mettre un terme à leur carrière de piraterie.

Aux yeux des étranger je peux être ce type fort sympathique avec qui on a envie de faire la fête, descendre quelques coupes de rhum et discuter de tout et de rien. Le type qui peut vous rendre un immense service si le prix est bon, et si votre cause est juste… bien que j’aie encore quelques petits contacts de mon passé de pirate… pour des petits trucs innocents bien entendu.

black pumpkin


Dernière édition par James Hook le Jeu 14 Sep - 19:02, édité 6 fois (Raison : Des fautes de frappe à corriger!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James Hook
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Two people with a common goal can accomplish many things. Two people with a common enemy can accomplish even more.
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mar 12 Sep - 23:28

Histoire



Alors, par où commencer? Rectifions les faits un peu.

Hook n’est pas mon vrai nom mais mon surnom, forcément, vu l’accessoire que je me balade à la place de ma main gauche la majorité du temps. Oui, c’est un type prénommé Peter qui m’a tranché la main. Non, il ne l’a pas donnée à un crocodile. En fait, Peter était notre médecin de bord, et il a dû m’amputer la main suite oui à des démêlés avec un crocodile. Quand votre bateau s’échoue dans un de ces marécages puants et humides de l’Afrique et que vous et votre équipage devez patauger jusqu’à la taille dans cette eau stagnante pour tenter de dégager les hélices, il se peut que vous soyez attaqués par la faune locale. J’ai été le chanceux du lot avec seulement une main déchiquetée.

Je n’ai pas peur du bruit des réveille-matins, ni de la vue de mon propre sang; même si en général c’est rarement une brillante idée d’être blessé. Je n’aime pas vraiment les chapeaux, je ne porte pas la moustache ni de longs cheveux bouclés. La mode Charles II, c’était en 1650 environ, il faut quand même pas exagérer.

Ce genre de fadaises, ça vient de l’imagination débordante de J.M. Barrie, un écossais avec quelques complexes, très bon auteur malgré tout, qui était journaliste à Londres à l’époque où j’ai été arrêté. Il avait fait des pieds et des mains (sans faire de blagues) pour venir m’interviewer en prison. Il semblait me trouver bien fascinant.

Alors? La version non romancée de mon histoire?

Je suis né en Irlande il y a une trentaine d’années. Même pour des Irlandais, nous étions pauvres, ça vous donne une idée de la misère dans laquelle nous étions plongés. Ma mère était… une femme qui vendait sa vertu (enfin ce qu’il en restait) pour survivre. Mon père, forcément, avait été un de ses clients. Lequel? Allez savoir.

Je ne suis pas mort d’une quelconque maladie infantile, il faut croire que j’ai un don pour survivre. Très jeune, j’ai appris à voler pour combler les besoins les plus élémentaires. J’ai appris aussi que la vie était du chacun pour soi lorsque ma mère préférait s’acheter une bouteille d’alcool au lieu de quoi remplir nos estomacs qui hurlaient famine. Je vous passe les détails sordides, gardez juste en tête que, même tout jeune, j’étais déjà un parfait petit truand.

J’ai été chanceux d’une certaine manière, car on a fini par me prendre la main dans le sac (non, toujours sans faire de blagues). J’étais un gamin pas très costaud mais vif d’esprit et agile. Je crois que quelqu’un quelque part a eu pitié et m’a envoyé en servitude sur un navire marchand au lieu de me jeter en prison. (Je soupçonne aussi qu’il s’en mettait dans les poches en fournissant de l’équipage aux capitaines…) Même si j’étais la petite recrue à bord et que j’ai passé de sales quarts d’heures, j’étais quand même mieux traité que par le passé, j’avais au moins deux repas par jour, je travaillais dur et sans relâche, et j’ai appris plusieurs leçons fondamentales. Le travail d’équipe, la discipline, le respect, tout ce qui a trait à la vie sur un navire, incluant devoir se battre car nous n’étions pas à l’abri des pirates.

Parlons-en des pirates. J’étais tout juste adolescent quand les choses ont vraiment mal tourné et que le massacre prit place. À un certain stade, chaque homme de l’équipage a le choix entre mourir inutilement ou se rendre et rejoindre l’équipage du vainqueur. Le choix n’a pas été difficile pour plusieurs d’entre nous… et nous étions devenus des pirates.

Cette vie me rejoignait déjà un peu plus, même si vous seriez étonnés de la discipline qui doit tout de même régner sur un navire pirate. J’étais toujours le petit gamin comparé aux autres, mais le petit gamin apprenait vite et bien, était plus rapide que les vieux, et commençait à prendre du muscle à force de briquer ce pont et de faire la majorité des corvées physiques. Je suis devenu l’aide de camp du Capitaine, rien de glorieux entre vous et moi, mais j’ai appris beaucoup de choses. Même si c’était un homme brutal et intraitable, il avait ses bons moments, comme lorsqu’il passait des heures à m’expliquer comment lire une carte, étudier les étoiles pour me repérer, et tous ces conseils et trucs que seul un capitaine chevronné dans l’art de la navigation pouvait savoir. L’avantage qu’il soit une sale brute, c’était que j’avais intérêt à imprimer toutes les leçons qu’il me donnait, et croyez-moi, après un coup de ces poings gros comme des jambons, vous compreniez rapidement que votre intérêt était de ne jamais recevoir un second coup de poing de sa part.

On peut passer en vitesse accélérée sur les années qui suivirent, assez semblables dans le genre pillage-pillage-partage du butin-pillage-dépenser le butin, etc. L’Âge d’Or de la piraterie était derrière nous je sais, mais pour les petits malins, il y a toujours à faire, surtout quand la mer et la voie des airs offrent tant de possibilités.

Et le con, il est mort. Pas une mort sanglante, une mutinerie ou un duel héroïque. Juste mort de sa belle mort, dans son lit en dormant. Il n’était pas très vieux, mais peut-être que le cœur a lâché, à force d’abuser des bonnes choses, de l’alcool et des femmes. Le genre de mort que je n’aurai pas mais qui franchement me fait envie. Le hic, c’était qu’il avait très mal choisit son moment pour passer l’arme à gauche, vu la tempête qui sévissait et menaçait de nous faire écraser au sol. Si vous pensez que c’est là que j’ai pris la charge du Capitaine, c’est pas ça… et c’est presque ça également. Il y avait un Second bien sûr, qui prit rapidement le gouvernail, qui tenta de nous sortir de ce pétrin. Il avait quelqu’un pour le seconder également, quelqu’un qui savait lire les cartes, pas moi encore une fois. Mais il faut revenir à l’histoire du crocodile qui a réduit ma main en lambeaux, alors que nous nous étions échoués en Afrique. Un de ceux qui n’a pas eu de chance fut le second du Second, dont nous n’avons jamais retrouvé le corps, et jamais eu envie de le chercher non plus dans le ventre d’un crocodile. Le Second lui, s’en est tiré avec une jambe en moins et plusieurs bonnes balafres sur le corps. Alors là, je suis devenu le second du nouveau Capitaine, puisque nous commencions à manquer un peu de marins qualifiés à la navigation. Et non, un adolescent ne devient pas capitaine aussi facilement quand même, il doit faire ses galons, même chez les pirates. J’ai succédé au Capitaine quelques années plus tard, alors que ses blessures jamais bien guéries et sa jambe manquante le firent pencher vers une retraite dorée quelque part dans les Caraïbes.

Parlons du crochet voulez-vous? C’est qu’une petite anecdote sympathique qui explique un peu pourquoi je m’y attache au lieu de la très pratique main automate que j’étrenne de temps en temps. Le crochet voyez-vous fut la première chose qui m’est tombée sous la main (non, toujours pas de blagues) lorsqu’il m’a fallu m’imposer et me faire respecter dans mes nouvelles fonctions de Second du Capitaine. Je me tenais à peine sur pieds, un restant de fièvre de cette douloureuse amputation, et devais faire face aux premiers mécontentements de l’équipage vu l’absence du Capitaine, cloué au lit sans une jambe et passablement ensanglanté. Des mots de trop furent prononcés de la part d’un membre de l’équipage, un sous-entendu sur l’ancien capitaine et moi qui ne m’a vraiment pas plu et, même si ça avait été vrai, je ne pouvais pas laisser couler et qu’on se permette de me parler de cette manière maintenant que j’avais ce poste. Avant même qu’il puisse terminer sa longue phrase bien insultante et enjolivée de quolibets peu flatteurs, je lui ai bondit dessus et lui ai tranché la gorge avec le crochet ainsi ramassé. Oui bon, tranché est la version propre de l’histoire, disons plutôt que ses cordes vocales ont suivi un chemin, et que le trou béant à sa gorge n’a pu qu’émettre un gargouillis de sang et de bulles rougeâtres. Quoiqu’il en soit, la réputation était posée, et oui le crochet m’est resté, les hommes ont confectionné une prothèse pour fixer à mon avant-bras.

Et ce furent vraiment des années lucratives pour nous, tant celles avant la retraite du Capitaine, que lorsque je suis devenu à mon tour Capitaine. Nous étions redoutés et craints, nous n’avions pas un grand sens de la pitié et des tactiques très viles.

Mais, toute bonne chose a une fin, même les plans les mieux peaufinés et la chance. Quand trop de gens se mettent à vos trousses, forcément vous finissez par être attrapé, et vu le nombre… nous nous sommes bien battus mais il a fallu se rendre. J’ai dû me rendre pour tenter d’épargner la vie de la poignée d’hommes qui me restait.

Et là on parle de mon arrestation, comment on m’a emmené jusqu’à Londres comme si j’étais la dernière curiosité de cirque à voir, la prison vraiment pas confortable, le journaliste J.M. Barrie venu faire la fangirl en m’interviewant…

J’ai passé plusieurs mois à pourrir dans une semi-obscurité, avec les rats et la visite du geôlier comme seule compagnie. Un moment j’ai cru qu’on m’avait tout simplement oublié. Mais non! J’ai eu un jour droit à la douche froide réglementaire de la prison et, en tenue de prisonnier (tout de suite moins de prestance et plus d’humilité comme garde-robe), on m’a traîné dans une étrange pièce. C’est là qu’on m’a fait une offre que je ne pouvais pas refuser. J’allais faire à peu de choses près ce pourquoi on m’avait arrêté, mais contre des navires battant pavillon Français, Hollandais, etc. (bref, tout sauf Anglais) et bénéficier de la protection de Sa Gracieuse Majesté, tant que je respectais les conditions de notre entente. Le terme exact est Privateer en version originale anglaise, Corsaire n’est pas tout à fait le terme exact mais nous nous en contenterons, faute de mieux. Comment refuser une telle offre?

Évidemment j’ai été en probation. Mon navire, le Jolly Roger a été… adapté disons-le comme ça, réglementé par la Royal Navy pour être plus exact. Mon équipage fut composé d’hommes engagés, marins mais pas pirates, et j’ai dû me coltiner un officier à bord pendant un bon moment, jusqu’à ce qu’ils soient rassurés sur ma bonne volonté, ma parole donnée et le fait que je tiens beaucoup à ma vie. Par contre, j’avoue avoir un malin plaisir à traquer mes anciens collègues pirates et à rudoyer les vaisseaux des royaumes ayant l’heur de déplaire à Sa Majesté.

Et la Ligue des Gentlemen Extraordinaires? C’est venu après, il y a quatre ans environ, après que j’aie eu suffisamment d’honneurs au tableau de chasse pour qu’on m’accorde cet honneur très particulier. J’admets qu’au début quand on m’a parlé de ce… club sélect… je me suis demandé si ce n’était pas une énorme blague. Vu le sérieux des Gentlemen venus me recruter, et le très sérieux des dangers et créatures que j’ai pu croiser depuis, croyez-moi, le monde a besoin de ces personnes.

black pumpkin


IRL

Derrière l'écran
Pseudo : Mads
Prénom : Je ne diffuse pas ça sur Internet
Âge : 37
Pays : Québec (quoi c’est un pays!)
Fréquence de connexion : Un petit tour tous les jours
Inventé ou scénario : Inventé-ish?
Commentaires : Dès que j’ai vu le forum et lu le contexte, je savais que je voulais y jouer. Superbe! Et pardon pour l’histoire extra longue O.ô
black pumpkin


Dernière édition par James Hook le Mer 13 Sep - 23:40, édité 1 fois (Raison : Corriger des fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Huckleberry Finn
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : There has been much tragedy in my life; at least half of it actually happened.
Un petit mot ? : Yeeha.
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mer 13 Sep - 7:53

Euh, bah, bienvenue, fais comme chez toi
J'avoue que j'ai été très très surprise ce matin en recevant le mail de réponse au sujet de demande de validation ! Et j'ai passé un très bon moment devant ton histoire -et j'ai beaucoup ri, tu m'as donné la patate là.
Je laisse ma co-admin jeter un oeil à ta fiche aussi, et d'ici ce soir normalement (en heure française par contre x) ) tu seras validé
Encore bienvenuuuue :dessinemoiunco

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loxg.forumactif.com
avatar
Galahad L. Stark
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Nulli secundus (Le Second de personne)
Un petit mot ? : Si vis Pacem, para bellum
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mer 13 Sep - 7:59

Tiens, un second capitaine. Voilà donc que j'ai de la concurrence....


Bienvenue Smile

_________________
En construction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abraham Van Helsing
Mentor


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mer 13 Sep - 13:45

OH MON DIEU OH MON DIEU OH MON DIEU!! pirat

J'avoue qu'en tant qu'admin j'ai eu un peu peur en voyant ''Hook" débarquer, craignant de devoir expliquer à quelqu'un qu'on n'était pas sur un forum Once! Et puis j'ai lu ta fiche et je suis dingue!

Excellente plume, tu as égayé mon trajet dans le bus, super adaptation du personnage!

Il ne te reste plus qu'à indiquer quel est le rang de ton personnage dans la Ligue et je te valide avec grand plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James Hook
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Two people with a common goal can accomplish many things. Two people with a common enemy can accomplish even more.
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mer 13 Sep - 18:05

Merci, j'ai fait comme chez moi oui, d'ailleurs faudra racheter du rhum, et du meilleur, hein!

Galahad, j'ai hésité, ne voulant pas justement te faire de la concurrence, mais vu que tu n'aimes pas trop les airs, je prends le monopole. On pourra jouer à qui a le plus gros (navire) pour les expéditions en mer Cela dit si ça se règle a coups de poings ça risque d'être très epic!

Content que le personnage et son adaptation vous plaise. Je ne voulais pas m'inscrire et faire une demi fiche, au risque justement de vous faire peur avec la tronche de Hook-OUAT. Moi aussi à votre place je me serais demandé ce qu'il y avait de difficile à lire le contexte et de faire un perso en conséquence

...je suis déjà fan de vos émoticones, manque que celle-là

Et je ne savais pas qu'on pouvait choisir notre rang, vraiment vous choyez vos joueurs. Alors... Initié je crois que ça serait logique, même si Intronisé me fait du charme, et Traqueur, parce que James n'est définitivement pas assez discret de sa personne pour être autre chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abraham Van Helsing
Mentor


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mer 13 Sep - 18:32

C'est tellement parfait!

Et du coup tu décides quoi alors? Juste pour te placer dans le bon groupe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James Hook
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Two people with a common goal can accomplish many things. Two people with a common enemy can accomplish even more.
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mer 13 Sep - 18:35

Bah, Intronisé, soyons audacieux et prenons des responsabilités!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Huckleberry Finn
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : There has been much tragedy in my life; at least half of it actually happened.
Un petit mot ? : Yeeha.
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Mer 13 Sep - 21:10

Ca marche mon petit, je m'occupe de toi Twisted Evil Pour le smiley, ça peut s'arranger... Mais Pour le rhum, vois ça avec Bram, j'suis sûr qu'il en a du bon en stock pour ses patients What a Face  



Validé (e) avec les honneurs !



Félicitations jeune Padawan ! Te voilà validé(e) ! A toi la liberté, les RP, les liens, les câlins, les cookies et les messages casse-pieds du staff et les rigolades !
Pour commencer, passe par ici pour recenser ton avatar, et par pour nous préciser ce que tu fais de tes dix petits doigts !
Tu peux également ouvrir ton journal de bord, afin que nous sachions tous où te trouver si besoin, et également nous présenter tes amis... Si tu en as. A défaut, on accepte que tu nous montres ton chat, ton chien ou ta fidèle monture. Pour être sûr d'être joignable à tout heure du jour et de la nuit, tu trouveras tout ce qu'il te faut ici. Plumes, encriers, parchemins, pigeons voyageurs...
Enfin, si tu es perdu, n'hésite pas à venir poser tes petites questions ou à MPotter un des admins (à tes risques et périls, ils mordent forts, surtout l'Américain !)

Alors, qu'est ce que tu attends pour te lancer dans l'aventure ?!



black pumpkin

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loxg.forumactif.com
avatar
Wilhelmina Murray
Membre du Conseil


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Ven 15 Sep - 23:34

J'arrive après la bataille, mais sois le bienvenu ici ! J'ai déjà fort hâte de te croiser sur le forum et à la Ligue à l'occasion, indécent forban

_________________
Dialogues en indianred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James Hook
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Two people with a common goal can accomplish many things. Two people with a common enemy can accomplish even more.
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Sam 16 Sep - 5:37

Au grand plaisir aussi, Milady. Je vous ai envoyé de la lecture d'ici à ce que nous nous rencontrions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Galahad L. Stark
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Nulli secundus (Le Second de personne)
Un petit mot ? : Si vis Pacem, para bellum
Equipement :
MessageSujet: Re: James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré   Lun 18 Sep - 21:43

Uniquement si tuôtes ton crochet pour la bagarre. Même si je ne suis pas peu fier de mon propre crochet (du droit).

_________________
En construction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
James Hook | Version adaptée de votre Capitaine préféré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Votre Opening One Piece préféré !
» Que peux faire un capitaine pour votre groupe.
» bug capitaine carmin sur mer
» Votre ami, le Capitaine Jack Sparrow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: 
Administration
 :: 
Les dossiers de la Ligue
 :: 
Dossiers validés
-
Sauter vers: