AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Business is business - Irene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Juniper Seafold
Lutée


Quelques petites choses sur moi:
Devise : And those who were seen dancing were thought to be insane by those who could not hear the music.
Un petit mot ? : Don't play with me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Business is business - Irene Dim 11 Fév - 0:39

Business is business.
Juniper Seafold - Irene Adler

Le mot était bref. Une simple adresse, un jour, une heure. Le genre de choses qui m'agace au plus haut point. Mais l'un de mes compagnons d'infortune -un collègue quoi, en somme- m'avait avoué à demi-mot qu'il avait parlé de moi à quelqu'un, alors j'allais faire l'effort de m'y rendre, à ce drôle de rendez-vous. Juste pour voir. Après tout, la personne serait peut être bien plus intéressante que ce bout de papier ne le laissait présager.
J'avais demandé son avis à Corbeau, laissant mes doigts jouer avec le petit rouleau froissé. Il n'en avait strictement rien eu à faire. Le papier, ça ne se mange pas, vous comprenez. Du coup, frustré par son manque d'intérêt total pour cette situation pour le moins inhabituelle, j'ai allumé une cigarette.
Je me suis mis en route. J'ai savouré le gout du tabac. De mauvaise humeur. Du coup, j'ai volé une miche de pain bien chaude chez un boulanger. Je l'ai mangée en chemin. Ca allait mieux. Sans être parfait.
Une fois l'agacement et la colère passés, c'est la curiosité qui a fait surface. L'écriture semblait propre et soignée, puisque j'avais quand même réussi à la déchiffrer sans trop de difficultés. Mais rien, aucun autre indice utile. Peut être une personne fortunée, qui se voulait discrète. Ou peut être pas. Je m'en fous. Tant qu'elle paie bien si on fait affaire...
La matinée s'est étirée, lentement, me laissant arriver en avance au point de rendez-vous. Un peu trop en avance. Bah, ça me donne l'occasion de me poser un peu dans cet endroit. Un lieu comme un autre dans cette ville, sans aucun réel intérêt.
J'attends, assis dans un coin. Je joue un peu avec Corbeau, à notre façon, essayant d'attraper son bec tandis qu'il tente de pincer mes doigts. Je suis aussi habile que lui à ce jeu là. Un ou deux passants passent -puisque c'est tout ce que font les passants- sans même me jeter un regard, d'un pas pressé. Le temps court, et les cloches de l'église la plus proche sonnent l'heure du rendez-vous. Du coin de l'oeil j'aperçois une silhouette qui se dessine vaguement, au bout de la rue. Elle semble avancer prudemment, différemment des autres. Peut être mon client. Je ne montre aucunement que je lui prête attention, continuant mon petit manège avec l'oiseau posé sur mes genoux.
Une femme.
Non, certainement pas l'auteur du billet. Ou peut être que si. Ça pourrait même être fort probable, en fait, au vu de l'écriture vraiment toute en rondeur et des lettres bien dessinées. Les hommes écrivent avec moins de soin.
Approche un peu, que j'en apprenne un peu plus sur toi petite madame intrigante.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Irene Adler


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Dim 11 Fév - 12:18



Business is business
feat. Juniper


Quand Irene discuta avec un collègue à elle, son cœur manqua un battement quand il aborda la petitesse et la jeunesse d'un binôme qu'il lui présenta comme "intéressant" ; elle s'énerva en rappelant qu'elle avait comme principe qu'il était hors de question d'exploiter un enfant, d'une parce que c'était interdit par la loi - pour une fois qu'elle la respectait - et parce que ce n'était pas dans sa nature. L'homme lui assura :

Ce n'est plus un enfant maintenant ! C'est juste qu'il est petit et frêle, idéal pour se faufiler un peu partout. Vous allez voir, donnez-lui sa chance et il ne vous décevra pas ! Ah, et il s'appelle Juniper, me demandez pas d'où ça vient... Vous verrez, vous le reconnaîtrez même sans l'avoir vu avant, il est spécial.

Irene hésita quelques instants, puis écrivit sur un petit papier une date, un lieu, un horaire pour un rendez-vous pour le jeune garçon, qu'elle transmit à l'entremetteur en précisant :

Qu'il soit à l'heure, j'aviserai pour son sort à ce moment-là.

Puis elle rentra chez elle en attendant le jour J, qui vint assez vite. S'habillant plutôt simplement, même si par sa prestance on pouvait se douter de son rang social, elle se rendit au lieu de rendez-vous, en milieu de matinée comme indiqué sur le billet qu'elle avait fait transmettre. Elle avançait prudemment, ne se sentant pas forcément à son aise au milieu de cette foule, cherchant du regard un jeune garçon qui sortirait de l'ordinaire. Elle finit par s'approcher d'une échoppe dont s'échappait une délicieuse odeur de brioche à peine sortie du four et se laissa tenter en achetant l'une d'entre elles, la picorant tout en continuant à chercher son futur binôme. En tout cas, ça commençait bien, s'il était discret au point de se fondre dans la foule...

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Business is business - Irene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange
» Forum sur le commerce et l'investissement en Haiti (15nov07)
» TOURNOI "Back to Business" 10/10/09 La Chesnaie
» The WILL to succeed : This ia a new HAITI THAT OPENS FOR BUSINESS[ .
» Haïti : développement et système de savoirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: 
Londres
 :: 
Quartiers Nord-Est
-
Sauter vers: