AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Business is business - Irene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Juniper Seafold
Lutée


Quelques petites choses sur moi:
Devise : And those who were seen dancing were thought to be insane by those who could not hear the music.
Un petit mot ? : Don't play with me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Business is business - Irene Dim 11 Fév - 0:39

Business is business.
Juniper Seafold - Irene Adler

Le mot était bref. Une simple adresse, un jour, une heure. Le genre de choses qui m'agace au plus haut point. Mais l'un de mes compagnons d'infortune -un collègue quoi, en somme- m'avait avoué à demi-mot qu'il avait parlé de moi à quelqu'un, alors j'allais faire l'effort de m'y rendre, à ce drôle de rendez-vous. Juste pour voir. Après tout, la personne serait peut être bien plus intéressante que ce bout de papier ne le laissait présager.
J'avais demandé son avis à Corbeau, laissant mes doigts jouer avec le petit rouleau froissé. Il n'en avait strictement rien eu à faire. Le papier, ça ne se mange pas, vous comprenez. Du coup, frustré par son manque d'intérêt total pour cette situation pour le moins inhabituelle, j'ai allumé une cigarette.
Je me suis mis en route. J'ai savouré le gout du tabac. De mauvaise humeur. Du coup, j'ai volé une miche de pain bien chaude chez un boulanger. Je l'ai mangée en chemin. Ca allait mieux. Sans être parfait.
Une fois l'agacement et la colère passés, c'est la curiosité qui a fait surface. L'écriture semblait propre et soignée, puisque j'avais quand même réussi à la déchiffrer sans trop de difficultés. Mais rien, aucun autre indice utile. Peut être une personne fortunée, qui se voulait discrète. Ou peut être pas. Je m'en fous. Tant qu'elle paie bien si on fait affaire...
La matinée s'est étirée, lentement, me laissant arriver en avance au point de rendez-vous. Un peu trop en avance. Bah, ça me donne l'occasion de me poser un peu dans cet endroit. Un lieu comme un autre dans cette ville, sans aucun réel intérêt.
J'attends, assis dans un coin. Je joue un peu avec Corbeau, à notre façon, essayant d'attraper son bec tandis qu'il tente de pincer mes doigts. Je suis aussi habile que lui à ce jeu là. Un ou deux passants passent -puisque c'est tout ce que font les passants- sans même me jeter un regard, d'un pas pressé. Le temps court, et les cloches de l'église la plus proche sonnent l'heure du rendez-vous. Du coin de l'oeil j'aperçois une silhouette qui se dessine vaguement, au bout de la rue. Elle semble avancer prudemment, différemment des autres. Peut être mon client. Je ne montre aucunement que je lui prête attention, continuant mon petit manège avec l'oiseau posé sur mes genoux.
Une femme.
Non, certainement pas l'auteur du billet. Ou peut être que si. Ça pourrait même être fort probable, en fait, au vu de l'écriture vraiment toute en rondeur et des lettres bien dessinées. Les hommes écrivent avec moins de soin.
Approche un peu, que j'en apprenne un peu plus sur toi petite madame intrigante.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Irene Adler


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Dim 11 Fév - 12:18



Business is business
feat. Juniper


Quand Irene discuta avec un collègue à elle, son cœur manqua un battement quand il aborda la petitesse et la jeunesse d'un binôme qu'il lui présenta comme "intéressant" ; elle s'énerva en rappelant qu'elle avait comme principe qu'il était hors de question d'exploiter un enfant, d'une parce que c'était interdit par la loi - pour une fois qu'elle la respectait - et parce que ce n'était pas dans sa nature. L'homme lui assura :

Ce n'est plus un enfant maintenant ! C'est juste qu'il est petit et frêle, idéal pour se faufiler un peu partout. Vous allez voir, donnez-lui sa chance et il ne vous décevra pas ! Ah, et il s'appelle Juniper, me demandez pas d'où ça vient... Vous verrez, vous le reconnaîtrez même sans l'avoir vu avant, il est spécial.

Irene hésita quelques instants, puis écrivit sur un petit papier une date, un lieu, un horaire pour un rendez-vous pour le jeune garçon, qu'elle transmit à l'entremetteur en précisant :

Qu'il soit à l'heure, j'aviserai pour son sort à ce moment-là.

Puis elle rentra chez elle en attendant le jour J, qui vint assez vite. S'habillant plutôt simplement, même si par sa prestance on pouvait se douter de son rang social, elle se rendit au lieu de rendez-vous, en milieu de matinée comme indiqué sur le billet qu'elle avait fait transmettre. Elle avançait prudemment, ne se sentant pas forcément à son aise au milieu de cette foule, cherchant du regard un jeune garçon qui sortirait de l'ordinaire. Elle finit par s'approcher d'une échoppe dont s'échappait une délicieuse odeur de brioche à peine sortie du four et se laissa tenter en achetant l'une d'entre elles, la picorant tout en continuant à chercher son futur binôme. En tout cas, ça commençait bien, s'il était discret au point de se fondre dans la foule...

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Juniper Seafold
Lutée


Quelques petites choses sur moi:
Devise : And those who were seen dancing were thought to be insane by those who could not hear the music.
Un petit mot ? : Don't play with me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Dim 18 Mar - 18:44

Business is business.
Juniper Seafold - Irene Adler

Elle avance prudemment, un peu comme si elle avait peur d'être avalée par la foule, ou reconnue, ou que sais-je encore. Son regard ne s'attarde pas un instant sur qui ou quoi que ce soit, on dirait qu'elle guette quelque chose ou quelqu'un. Elle prend tout de même le temps de s'arrêter... acheter une brioche. Bon, d'accord, pourquoi pas. Pas vraiment le genre de chose que je ferais si je cherchais quelqu'un ou que j'avais un rendez-vous.
Bon, en fait, si. J'ai bien volé un pain tout à l'heure. La seule différence entre elle et moi, c'est qu'elle a payé. Bon, et puis que c'est une femme. Et qu'elle est bien habillée. Et... D'accord, d'accord, il y en a plein.
En attendant, je ne saurais dire pourquoi exactement, je suis convaincu que c'est elle l'auteur du billet. Je pousse doucement Corbeau, qui, vexé -enfin je suppose- part se percher sur le rebord d'une fenêtre toute proche. Je me lève, frotte mes mains l'une contre l'autre, et me rapproche de la jeune femme sans pour autant l'aborder directement. Je la dépasse même.
D'un effleurement à peine, je glisse le billet qu'elle m'a fait parvenir entre ses doigts gourmands à un moment où ils ne sont pas occupés avec la brioche.
Je fais encore quelques pas, puis, je m'arrête et me retourne à demi, l'air de rien, allumant une nouvelle cigarette. D'un geste du menton, je l'invite à me suivre, reprenant ma marche sans attendre de voir si c'était bien elle mon rendez-vous et si elle m'emboite le pas. Et puis si ce n'était pas elle... Tant pis. L'horaire est dépassé maintenant, et si il y a bien une chose sur laquelle je suis pointilleux, c'est la ponctualité.
J'atteins une rue plus tranquille, pour ne pas dire déserte et me replie dans l'ombre d'une porte cochère. Appuyé contre le mur, je l'attends, tandis que corbeau revient se poser sur mon épaule.



HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Irene Adler


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Lun 19 Mar - 9:53

Business is business


La brioche une fois payée, Irene sentit ses muscles se détendre quand l'odeur délicieuse atteignit ses narines ; rien de tel pour commencer la journée sur un relatif bon pied - car il fallait bien faire attention, une bonne journée pouvait facilement basculer avec trois fois rien.

Alors qu'elle piochait dans sa viennoiserie, la jeune femme continua de chercher du regard le garçon qu'elle recherchait. Elle en vit un passer près d'elle, et aurait pu ne pas y prêter davantage attention si effectivement il ne correspondait pas au descriptif qu'on lui avait fait et s'il n'avait pas laissé un petit billet, plus précisément celui qu'elle lui avait fait transmettre.

Si au début elle semblait un peu surprise, son doute se dissipa lorsqu'elle tourna légèrement la tête et vit le garçon qui lui avait rendu le billet s'éloigner un peu, s'arrêter pour allumer une cigarette et lui faire signe de le suivre avec son menton, avant de disparaître. Elle revint près de la boutique et racheta une brioche, pour lui, avant de partir à sa suite. Mais comme la foule se densifiait petit à petit, elle eut un peu de mal à le suivre, lui qui était leste et rapide.

Elle finit par atteindre une porte cochère, là où elle avait vu le garçon se faufiler, et réussit tant bien que mal à s'y glisser à son tour. Gardant ses brioches en main, droite comme un i, elle chercha du regard la silhouette du garçon, augmentée de celle d'un corbeau sur son épaule, et quand elle pensa l'avoir repéré, se tourna vers lui et souffla :

Je crois que nous avons rendez-vous... Une connaissance commune m'a parlé d'un jeune garçon capable de se faufiler partout, j'ose espérer que je ne me suis pas trompée.

Elle utilisait un ton neutre en attendant de voir la réaction du garçon. C'était vrai qu'il était petit et frêle, mais d'un autre côté... Il semblait dégager une certaine maturité, celle acquise trop tôt par la force des choses. Et Irene hésitait à faire appel à lui pour ses cambrioles futures, mais s'il en était capable, il pourrait s'offrir un nouveau départ. Grâce à elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Juniper Seafold
Lutée


Quelques petites choses sur moi:
Devise : And those who were seen dancing were thought to be insane by those who could not hear the music.
Un petit mot ? : Don't play with me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Ven 30 Mar - 8:53

Business is business.
Juniper Seafold - Irene Adler


Elle met un peu de temps à me rejoindre. Peut-être que me suivre au milieu de cette foule est un peu difficile, surtout qu'avec ma petite taille, je suis moins repérable... Mais au moins, je saurais si ce rendez-vous lui tenait vraiment à coeur comme ça. Si elle se donne la peine de me retrouver, c'est que ce doit être important, à ses yeux du moins. Je tire sur ma cigarette, ma silhouette et la braise rougeoiante du tabac étant les seuls éléments qui signalent ma présence dans la pénombre du passage. Seuls éléments de vie aussi, si on omet le rat famélique qui fouille les interstices entre les pavés un peu plus loin.
Corbeau émet un piaillement agacé, avant de changer d'épaule. Il n'aime pas la fumée. Je peux comprendre. Tant qu'il ne m'arrache pas ma clope pour aller la jeter plus loin comme il le fait parfois, à mon plus grand agacement... Il est bizarre ce piaf.
Enfin, la voilà. Je lève les yeux sur son visage après avoir observé brièvement sa tenue. Bien habillée, joli minoi, une expression inquiète tout de même qui froisse un peu ses traits délicats.
Je grogne. Je ne me contente pas de me glisser partout sans me faire remarquer... Il y aurait belle lurette que je serais mort de faim sinon.

-C'est un peu réducteur quand même. Je ne fais pas que ça.

Je souris.

-Mais je n'en tiendrais pas rigueur à votre... connaissance. Qui est-ce d'ailleurs ? Eliott ou Arsène ?

Il n'y a qu'eux qui sont assez préoccupés par leurs cambriolages pour réduire mon activité à "se faufiler partout".
En vrai gentlemen des rues, je propose d'un geste une cigarette à ma potentielle cliente -eh, quoi, nous n'avons pas encore fait affaire.

-Vous avez une belle écriture, lisible et ronde, vraiment agréable pour les yeux, miss...?

Je hausse les sourcils, attendant son nom. Qui es tu donc, petite mademoiselle, pour avoir besoin de quelqu'un comme moi ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Irene Adler


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Ven 30 Mar - 11:47

Business is business

Hum. Le jeune garçon semblait plus malin et conscient de ses capacités qu'on n'en avait laissé entendre à Irene. C'était déjà ça, et ça rassurait en partie la jeune femme, qui se détendit légèrement alors que le garçon lui lançait avec un sourire :

Mais je n'en tiendrais pas rigueur à votre... connaissance. Qui est-ce d'ailleurs ? Eliott ou Arsène ?

Eliott. Arsène... Cela fait un moment que je n'ai pas eu de ses nouvelles, répondit-elle en acceptant la cigarette qu'il lui proposait avec un sourire, l'allumant avec un briquet sorti de son sac à main avant de reporter son attention sur le garçon.

Il reprit :

Vous avez une belle écriture, lisible et ronde, vraiment agréable pour les yeux, miss...?

Adler. Irene Adler. Puis-je vous demander votre nom, en retour ? Eliott n'a pas jugé bon de me le donner, comme d'habitude.

On pouvait sentir dans le ton de la voix qu'elle était un peu agacée de ne pas avoir toutes les informations nécessaires à la sérénité des échanges, et un jour elle irait voir Eliott pour lui rappeler que si on veut faire des affaires avec elle, il faudrait dire tout ce qui est susceptible de l'intéresser. Y compris ne serait-ce qu'un pseudonyme.

Elle tira un petit moment sur la cigarette et resta silencieuse avant de poser de nouveau son regard sur le garçon, un regard incisif :

Qu'avez-vous l'intention de me proposer précisément ? La cambriole c'est un peu vague comme début, et j'aimerais être sûre que si je vous embarque dans les combines, ils ne risqueront pas de vous relier jusqu'à moi.

Elle continua de tirer sur la cigarette, attendant une réponse du garçon tout en gardant ses sens aux aguets. Ce serait regrettable qu'une oreille indiscrète vienne troubler leur discussion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Juniper Seafold
Lutée


Quelques petites choses sur moi:
Devise : And those who were seen dancing were thought to be insane by those who could not hear the music.
Un petit mot ? : Don't play with me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Lun 16 Avr - 20:17

Business is business.
Juniper Seafold - Irene Adler

Elle ne me laisse pas le temps de prendre mes allumettes qu'elle allume déjà sa cigarette avec son propre briquet.
Adler. Oui, le nom m'est vaguement familier, mais je n'ai pas grand chose sur elle. Je n'ai pas eu l'occasion pour l'instant de me fournir en renseignements sur sa petite personne. Ou peut être n'en ai-je pas vu l'intérêt. Peu importe, j'arragerais cela plus tard si je l'estime nécessaire.

-Juniper, pour vous servir mademoiselle Adler.

J'effectue une parodie grotesque de courbette, un geste machinal trop souvent répété qui m'est resté du cirque. Certaines femmes en rigole, d'autres se sentent insultées et une petite partie décide de ne pas y prêter tant d'attention. Pour ma part, ce n'est pas foncièrement méchant, c'est juste une façon de tenter d'être poli tout en jaugeant une partie du caractère de mon interlocutrice. Peut être va-t-elle s'adoucir un peu ainsi.

-Mon prénom devrait vous suffire pour me trouver plus facilement à l'avenir. Peu de personne le portent. D'ailleurs, peu de personne portent le nom d'une plante.

Le silence s'installe. Elle pose son regard sur moi, transperçant, et je le lui rends sans aucune once de timidité. Je prends le temps de faire des ronds de fumée avant de lui répondre.

-Oh, je ne fais pas que de la cambriole. Mon activité première, c'est échanger des informations. Tout types d'informations. Sur des gens, des lieux, des événements, des objets... Je sais voler, bien sûr, sinon, je ne serais déjà plus de ce monde. Mourir de faim, c'est assez atroce. Mais la question n'est pas là.

Je secoue vaguement la main, avant de baisser les yeux sur la pointe rougeoiante de ma cigarette.

-Je peux vous vendre des plans de bâtiments. Des informations précises quant aux livraisons de certaines oeuvres d'arts ou d'antiquités dans les musées. Je peux aussi faire le guet pour vous, si vous êtes du genre à accepter un compagnon dans vos aventures. J'ai l'habitude des hauteurs.

Je souffle lentement la fumée qui a envahi  mon corps.

-Quant à vos arrières, ils sont tranquilles. Je suis prudent, et personne jusqu'ici n'a été capable de me lier à qui ou quoi que ce soit. Sauf si je le révèle par pur esprit de vengeance, évitez donc de trop me fâcher.

Je souris, un sourire d'ange, de gamin innocent. Il ne faut pas s'y fier, je suis loin d'être naïf.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Irene Adler


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Sam 21 Avr - 23:12

Business is business

Décidément, Irene allait de surprise en surprise avec ce garçon. A commencer par son prénom, Juniper. Très peu commun pour le monde mortel et ennuyeux qu'était le sien. Ensuite, la courbette qu'il lui fit ; elle sentait qu'il n'y avait aucune malice ni moquerie dans ce geste maladroit, que c'était quelque chose de mécanique, comme si on le lui avait inculqué à coup de trique s'il ne le faisait pas correctement. Alors d'accord, elle venait d'un monde plutôt pincé, mais les convenances c'était seulement quand ça l'arrangeait.

Elle sourit donc et se détendit quand, après sa courbette, il se redressa et lança :

Mon prénom devrait vous suffire pour me trouver plus facilement à l'avenir. Peu de personne le portent. D'ailleurs, peu de personne portent le nom d'une plante.

Oh. D'accord, "Juniper" était en fait une plante... Voilà quelque chose qu'Irene allait se hâter à chercher dans ses livres une fois rentrée. Mais chaque chose en son temps. Le silence s'installa entre eux, chacun tirant sur sa cigarette sans un mot, avant que le nommé Juniper ne déroule son curriculum. Il était donc un capteur et un échangeur d'informations, doublé d'un voleur pour pouvoir survivre. Décidément... Peut-être qu'Irene devrait lui proposer un toit et de quoi se nourrir correctement... A voir, elle garderait l'idée sous le coude, peut-être qu'elle devrait plutôt attendre de savoir si elle peut effectivement lui accorder sa confiance avant de lui proposer quoi que ce soit.

Il finit par compléter un peu plus son parcours en précisant :

Je peux vous vendre des plans de bâtiments. Des informations précises quant aux livraisons de certaines œuvres d'arts ou d'antiquités dans les musées. Je peux aussi faire le guet pour vous, si vous êtes du genre à accepter un compagnon dans vos aventures. J'ai l'habitude des hauteurs. Quant à vos arrières, ils sont tranquilles. Je suis prudent, et personne jusqu'ici n'a été capable de me lier à qui ou quoi que ce soit. Sauf si je le révèle par pur esprit de vengeance, évitez donc de trop me fâcher.

Irene prit le temps de la réflexion ; jusqu'à présent, elle agissait plutôt en solitaire pour l'action, la préparation se faisant en amont avec les informations qu'elle recueillait à ses sources. Mais peut-être que n'avoir qu'une seule source qui combinait toutes les autres et qui était susceptible de l'accompagner... C'était une expérience à tenter.

Elle finit tranquillement sa cigarette, le temps de peser ses mots, avant de poser de nouveau son regard sur le garçon et de sourire :

Très bien, faisons l'expérience. Pour l'instant je n'ai pas d'affaires en cours, alors si vous m'en trouvez des qui sont intéressantes et que nous pourrions faire à deux, vous me trouverez autour du Muséum. Et si l'expérience est concluante, hé bien nous pourrons recommencer aussi souvent que nécessaire. Cela vous convient ?

N'étant pas pressée, elle pouvait attendre la réponse avant de lever les voiles et se renseigner sur cette mystérieuse plante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Juniper Seafold
Lutée


Quelques petites choses sur moi:
Devise : And those who were seen dancing were thought to be insane by those who could not hear the music.
Un petit mot ? : Don't play with me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Mer 25 Avr - 11:09

Business is business.
Juniper Seafold - Irene Adler

Qu'est ce que ça se finit vite une cigarette... C'est terrible. Je tire sur le peu qu'il me reste, mais il va falloir se résoudre à jeter le mégot... Ou en reprendre une autre.
Je réponds spontanément au sourire de mon interlocutrice par un sourire de gamin. D'ordinaire, j'aurais tenté de me contenir, mais elle m'a un peu pris au dépourvu.

-Ca me va. Cependant...

Je m'allume une seconde cigarette. J'ai craqué. Je lui en tends une autre, par politesse. Je crois que je vais l'apprécier cette petite dame.

-Si vous pouviez me définir un peu plus précisément ce qui pour vous est intéressant, j'apprécierais. Cela nous éviterait de perdre du temps à tout les deux. D'autant que l'intérêt est une notion...

Quel est le terme déjà ?

-... toute personnelle. Chacun a une vision différente de l'intérêt. Et chacun trouve un intérêt différent dans les choses. Je... sais pas si vous me suivez... Je ne trouve pas le mot exact.

Je me souviens pourtant de l'avoir croisé dans un article de vieux journal que je me suis acharné à déchiffrer. Un mot compliqué, avec "ctif" dedans, actif, objectif, subjectif peut être. J'avais même emprunté un dictionnaire pour l'occasion.

-Je ne vais pas vous contacter toutes les trois minutes parce qu'une pièce archéologique, ou tableau ou un bijou ancien bouge, sinon, autant que j'arrête mes autres activités.

Je souris, amusé.

-Ils font voyager beaucoup de choses. Donc à moins que vous ne soyez absolument intéressée par toutes les sortes de pièces de musées et que vous me laissiez la possibilité de choisir pour vous... Dites m'en un peu plus.

Et après ça, je file. J'ai faim, encore. Il va falloir que je trouve de quoi manger. Et je ne peux décemment pas voler trop de monde, ce serait incorrect.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Irene Adler


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene Mer 25 Avr - 17:46

Business is business

Juniper accepta, répondant à son sourire par un autre, avant de sortir une autre cigarette et d'en proposer une à Irene, qu'elle accepta avec plaisir. Le "cependant" qu'il avait sorti laissait sous entendre qu'il voulait soit des conditions, soit des précisions, et elle dressa une oreille attentive quand il déclara :

Si vous pouviez me définir un peu plus précisément ce qui pour vous est intéressant, j'apprécierais. Cela nous éviterait de perdre du temps à tout les deux. D'autant que l'intérêt est une notion... toute personnelle. Chacun a une vision différente de l'intérêt. Et chacun trouve un intérêt différent dans les choses. Je... sais pas si vous me suivez... Je ne trouve pas le mot exact.

Irene hocha la tête sans un mot. Elle voyait où il voulait en venir, et elle avait l'intention de lui laisser la main pour le mettre en confiance pour leurs prochaines interventions nocturnes. Mais elle le laissa poser les bases d'une relation de confiance entre eux :

Ils font voyager beaucoup de choses. Donc à moins que vous ne soyez absolument intéressée par toutes les sortes de pièces de musées et que vous me laissiez la possibilité de choisir pour vous... Dites m'en un peu plus.

Irene sourit avec amusement et tira sur sa cigarette avant de répondre en plongeant son regard dans celui de Juniper :

Le "souci", avec moi, c'est que je ne fais ça que pour jouer avec les nerfs des autorités. J'aime jouer au chat et à la souris avec eux, et généralement le chat, c'est moi. Alors si vous êtes joueur comme moi, je vous laisse carte blanche pour choisir pour moi. Mais sachez une chose : plus c'est petit, mieux c'est. Je n'ai pas encore essayé de voler des objets monumentaux, trop... gros et lourds pour être subtilisés discrètement.

Elle se redressa en gardant son sourire malicieux et conclut :

Alors je vous laisse carte blanche. Faites au mieux, je ne serai pas déçue. Si vous me cherchez, n'oubliez pas de traîner autour du Muséum. Au plaisir de vous recroiser, Juniper.

Et elle lui serra la main avec vigueur avant de s'éclipser, comme à son habitude, en se fondant dans la foule. Une bonne chose de faite, elle allait pouvoir se renseigner sur la plante Juniper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Business is business - Irene

Revenir en haut Aller en bas
 
Business is business - Irene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange
» Forum sur le commerce et l'investissement en Haiti (15nov07)
» The WILL to succeed : This ia a new HAITI THAT OPENS FOR BUSINESS[ .
» Haïti : développement et système de savoirs
» La cocaine debarque à nouveau en haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: Londres :: 
Quartiers Nord-Est
-
Sauter vers: