AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Huck Finn - Mississippi burning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Huckleberry Finn
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : There has been much tragedy in my life; at least half of it actually happened.
Un petit mot ? : Yeeha.
Equipement :
MessageSujet: Huck Finn - Mississippi burning    Dim 5 Fév - 21:49


Huckleberry Finn

All right, then, I'll GO to hell. • You can't pray a lie -- I found that out. • The average man don't like trouble and danger.


Nom : Finn
Prénom : Huckleberry
Âge : 34 ans
Date de naissance : Automne 1866
Situation familiale : Marié à l'aventure et à la liberté.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Particularités : Son dos n'est plus qu'un amas de cicatrices grossières et noueuses. Certaines d'entre elles reviennent jusque sur ses épaules et ses bras. Il a l'ouïe particulièrement fine et son odorat est très développé, à force d'entrainement.
Habitudes : Observer ○ analyser ○ dessiner
Groupe : Humains
Avatar : Dominic Cooper

Anecdotes

-Aventurier, chasseur, chercheur, baroudeur et traqueur pour la Ligue et de façon plus personnelle.
-Quand il dort avec quelqu'un, il a tendance à se coller à la personne dans son sommeil. Un peu comme un papillon qui est attiré par la lumière. C'est instinctif, il n'y peut rien.
-Il n'aura jamais des manières parfaites. C'est juste impossible. Il a grandi trop loin des bonnes familles, et les a apprises trop tard pour les assimiler complètement.
-Il excelle en dessin -croquis ou peinture- au tir -fusil, pistolet ou arc- et en bagarre -avec ses poings plus qu'au couteau.
-Il est capable de reconnaître rien qu'à l'oreille quel est l'animal qui trace son chemin dans la foret, non loin, voire de dire ce qu'il fait de manière exacte.
-Il s'y connait très bien en faune et en flore, quel que soit le pays où il se trouve. Il sait quelle plante soigne, quelle plante tue, quelle plante se mange, il sait interagir avec un animal sauvage s'il se trouve face à lui -ce qui ne veut pas dire qu'il agira forcément intelligemment pour autant aux yeux des autres.
Caractère

Huck est un aventurier. Il n’a pas peur de grand chose, au contraire, il est curieux de tout, même du danger, mais surtout en ce qui concerne la vie et plus encore particulièrement la faune. Il aime chercher, il aime découvrir, sa soif de connaissances est insatiable et c’est ce qui a, à plus d’une reprise,  faillit lui couter bien des choses -dont la vie. Il est passionné dans tout ce qu’il entreprend, que ce soit une exploration ou un croquis, en passant par une simple bagarre de taverne. Les nombreux voyages qu’il a fait - « suffisamment pour remplir plus de trois vies », comme il aime à le dire - lui ont donné une culture et une capacité d’adaptation hors du commun. Il agit instinctivement en fonction de la situation et réfléchit rarement à ce qu’il fait dans ces moments-là.
Pourtant, cela ne signifie pas nécessairement qu’il est uniquement un homme d’action. Il apprécie également les instants de calme qu’il passe à dessiner, lire, ou autre activité tout aussi reposante. Il les savoure même. Et pour cela, tout lieu est bon, chez un ami, au milieu de la nature, en selle au beau milieu d’une expédition… Seul inconvénient matériel de la chose : le bordel. Peu importe le lieu, on sait qu’il est là, à l’étalage de feuilles, de crayons, de pinceaux, de vêtements et tout autre type d’objets, allant de la relique Guarani aux armes les plus insolites qui soient, en passant par tout un étalage de gadgets scientifiques.
En matière de relations humaines, Huck est assez complexe. Il accorde sa confiance aussi facilement qu’il la reprend, mais ce processus est de manière générale plutôt inconscient. Cela ne signifie pas pour autant qu’il se fiche des autres. Bien au contraire, il est extrêmement généreux et donne sans compter, toujours prêt à aider son prochain. Quand il s’attache à quelqu’un, c’est profondément, et sa fidélité est sans bornes. Pour lui, affection et confiance n’ont rien à voir : l’une n’entraine pas nécessairement l’autre…. Cependant, si en général, il préfère éviter les conflits, quitte à battre en retraite, se répandre en excuses et se noyer sous les concessions pour ça, il garde toujours un petit côté taquin qui peut taper sur les nerfs de beaucoup de personnes.

black pumpkin



Histoire




La traversé de l'Atlantique. Une aventure tellement extraordinaire pour le jeune Huck, qui jusqu'ici, ne s'était cantonné qu'au fleuve Mississippi. Presqu'en haillons, accompagné de son fidèle ami Jim, le voilà qui prend pied sur le quai, fauché mais heureux comme jamais.
Ils volent pour se nourrir, trouvent des petits travaux à faire. Payés à peine deux sous. Ça ne change pas beaucoup des États-Unis, finalement, mais l'ancien esclave semble bien plus content ici, alors le jeune garçon se contente d'apprécier.

La chance leur sourit, un jour où ils s'attaquent à quelqu'un d'un peu trop fort. Après une tentative de pillage ratée, les voilà tout les deux face à un homme qui, s'ils acceptent de lui rendre de menus services, ne les livrera pas à ce qui fait office de police ici, dans cette petite ville d'Afrique du Sud.
C'est ainsi que l'histoire commence...

Extrait d'une lettre envoyée à Tom Sawyer...
... tu serais jaloux, mon ami, de voir quelles merveilleuses aventures j'ai pu vivre en traversant l'océan et en Afrique, ensuite ! Là, j'ai trouvé un mentor et protecteur. Il me réapprend les lettres, s'assure que j'acquière un savoir suffisant en science et sur la nature... Et finalement, je ne suis pas un si mauvais élève, moi qui était adepte de l'école buissonnière pour aller jouer aux pirates dans la grotte avec notre petit groupe...


C'est ainsi que le petit Huck se cultive, et, petit à petit, gagne en sagesse, développe une curiosité et une soif de connaissance insatiable. A ses cotés, Tibbs, un garçon calme et posé, assez taciturne, suit le même apprentissage. Les deux jeunes hommes deviennent bon amis et s'entraident, bien que le premier domine clairement le second. Mais aucune dispute, aucune jalousie. Rien que de la camaraderie et des jours paisibles et joyeux.

Extrait du journal de voyage de Huckleberry Finn...
... il fait vraiment très, très froid dans ces montagnes. J'ai des engelures sur mes phalanges malgré les gants et Tibbs et moi dormons l'un contre l'autre pour se tenir un peu plus chaud. Mais l'Himalaya, c'est vraiment magnifique. Moins que l'Indochine, plus riche et luxuriante, mais le voyage reste intéressant. Ce soir, nous faisons halte dans un temple tibétain. Nous pourrons enfin prendre un bain... Tibbs sent le Yack, c'est une horreur !

Annotation de Tibbs sur le journal de Huckleberry Finn...
Toi aussi tu pues le Yack. Et en plus, tu es vraiment collant la nuit ! Je vais te voler ton dessert pour me venger.


Les expéditions s'enchainent. Les deux jeunes hommes gagnent en sagesse et en indépendance au fil de leur apprentissage. Puis un jour, après un retour en Afrique du sud -où est resté Jim, qui s'épanouit dans l'entretien de la grande propriété de leur protecteur- les voilà tout deux suffisamment mûrs pour mener leur propre expédition. C'est ainsi qu'il s'embarquent pour Madagascar, puis le Magreb, et enfin, l'Égypte.

Extrait du journal de voyage de Huckleberry Finn...
... je ne sais pas pourquoi, je n'aime pas ce Hollandais. Du tourisme, sur le Nil... N'importe quoi. Surtout après une période de crue.

Annotation de Tibbs...
C'est à cause des crocodiles que tu l'aimes pas.

Commentaires de Huckleberry Finn.
Tibbs, arrête de lire mon journal ! Sinon, je te mets de corvée patates tout les soirs, second ou pas. Non mais.

Second extrait du journal...
Finalement, ce médecin peut être assez sympathique, quoique c'est une vraie princesse.
Voici une écaille de crocodile du Nil. Le sujet, un mâle de six mètres cinquante sept, nous a attaqué subitement alors que nous n'étions même pas à sa portée.

Ratures et annotations de Tibbs...
un mâle de six mètres cinquante sept, six mètres cinquante six et cinq millimètres.




Les croquis et les découvertes se suivent et s'enchainent au fil des voyages, de plus en plus long, mais l'ennui n'est jamais de la partie, et la soif inextinguible du jeune américain, ainsi que son succès, finissent par faire des envieux parmi ses connaissances, et même au sein de sa propre équipe.

Extrait d'une lettre envoyé au Docteur Van Helsing...
Je souffre de maux terribles, et personne jusqu'ici n'a pu trouver leur origine. Je me tourne donc naturellement vers vous malgré notre éloignement géographique. Il va certainement me falloir plusieurs semaines pour arriver jusqu'à Londres vu mon état...
Je serais probablement seul le jour de mon arrivée. J'ai perdu toute confiance dans mon équipe, hormis en Tibbs....


Heureusement vite remis sur pieds par son ami, il reprend ses expéditions. Mais le vent tourne, encore une fois en sa défaveur, et, pris dans un conflit qui n'est pas le sien, il se retrouve prisonnier et réduit en esclavage par un Cheikh puissant.
Les pertes sont lourdes, la fuite ardue. C'est à peine en vie qu'il parvient, par miracle, à rejoindre l'Afrique du Sud, où réside toujours son protecteur.
Tibbs, lui, n'est plus. Et c'est peut être bien ce qui coûte le plus à Huck...

Extrait d'une lettre presque illisible, écrite d'une main peu sûre et épuisée...
Je ne suis pas mort, je crois, mais j'aurais préféré l'être. J'ai disparu pendant deux ans. Je suis le seul survivant. Je t'épargnerais les horreurs que j'ai subiteses durant. Pardon pour la forme inexistante de cette lettre, mais je n'ai pas vraiment les idées claires. Je tenais à l'écrire moi même quand mêmecependant.
Je suis sincèrement navré pour l'inquiétude que j'ai du te causer
A bientôt Bram,
Huck


Se relever a été plus difficile que jamais. Mais le temps, s'il n'efface pas complètement les blessures, les atténue, au moins en partie.
Bien que moins assuré et fougueux, l'aventurier se remet en selle, aux côtés de son protecteur cette fois, qui veille au grain. L'Amazonie, le Pérou, les Andes, il reprend petit à petit confiance, et finit même par se lancer en solitaire dans ses prochains voyages.

Extrait du journal de voyage de Huckleberry Finn...
Me voilà perdu au beau milieu du Mexique. J'ai décider de visiter la Chine, la Mongolie et le Kazakhstan en solitaire également, et j'embarque d'ici une semaine sur un bateau en partance pour l'Asie.
J'ai trouvé ici une monture parfaite, une petite jument d'un mètre soixante cinq au garrot à peu près, née en Égypte, d'une finesse et d'une rapidité qui coupe le souffle. Une Arabe pure race, blanche truité. Elle a un sale caractère, mais elle est bien dressée malgré son impatience notable et sa bouche un peu difficile. De toute façon, notre relation s'affinera avec le temps. Parce que je compte bien la ramener en Angleterre.
Le Mexique, c'est aride, sauvage, et les habitants sont peu bavards, mais ils m'ont toujours accueilli chaudement. Leur accent rend la langue espagnole difficile à comprendre, mais je m'y suis aussi habitué, et je me fais comprendre sans trop de problème. Je dirais même que je parle vraiment couramment maintenant.
Il est probable qu'à l'issu de mon voyage au Kazakhstan, j'aille en Inde pour une nouvelle expédition, et qu'une équipe me rejoigne là bas.




C'est finalement en Inde qu'il se décide à pleinement intégrer la Ligue des Gentlemen Extraordinaires, à la condition de garder une certaine liberté pour ses voyages. Sawyer et Van Helsing lui en avait bien entendu parlé, et le second lui avait même transmis une bonne partie de son savoir contre la promesse de son silence, avec un plaisir non dissimulé. Mais c'est également là bas, que, de nouveau malchanceux, il contracte le paludisme, et c'est un homme fatigué et malade, bien que vaillant et toujours aussi curieux, qui fait son retour discret sur Londres, où il se repose un peu avant de se lancer dans les missions que lui attribue la Ligue....

black pumpkin



Derrière l'écran
Pseudo : Miligent
Prénom : Tu sauras pas.
Âge : 23
Pays : Corse (oui, c'est un pays XD)
Fréquence de connexion : Idéalement 7/7
Inventé ou scénario : Inspiré des romans de Mark Twain
Commentaires : Mon forum est parfait. Point. ;p
black pumpkin


Dernière édition par Huckleberry Finn le Lun 29 Mai - 18:52, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loxg.forumactif.com
avatar
Abraham Van Helsing
Mentor


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: Huck Finn - Mississippi burning    Dim 5 Fév - 22:00

Bienvenue cher confrère et camarade!

On va faire des merveilles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Huckleberry Finn
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : There has been much tragedy in my life; at least half of it actually happened.
Un petit mot ? : Yeeha.
Equipement :
MessageSujet: Re: Huck Finn - Mississippi burning    Dim 5 Fév - 22:12

Merci Darling ! On va être génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loxg.forumactif.com
 
Huck Finn - Mississippi burning
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Legend of the burning sands
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Kyurem Sparkling Blue / Kyurem Burning Red
» Finn Hudson - go go go !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: 
Administration
 :: 
Les dossiers de la Ligue
 :: 
Dossiers validés
-
Sauter vers: