AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
The Queen
Sang Royal


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Dieu et mon droit
Un petit mot ? : Vous m'épuisez, très cher, avec votre curiosité.
Equipement :
Message(#) Sujet: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Dim 3 Juin - 16:54


Event - La Royal Ascot




Comme tous les ans le petit village d'Ascot est en ébullition. Plus particulièrement son hippodrome. Evidemment le champ de courses d'Epsom connaît une activité débordante toute l'année, mais aujourd'hui est un jour spécial. Aujourd'hui se tient la plus célèbre course de l'année, à savoir la Royal Ascot. Les plus beaux pur-sangs du pays sont réunis pour s'affronter sous le regard de la famille royale et de tout le gratin. Vielle et nouvelle noblesse, riche bougeois, peintres reconnus,acteurs à la mode, courtisanes réputées et recherchées, tout ce beau monde se rencontre dans les gradins ou dans les files d'attente menant aux guichets des bookies, qui sont plus que ravis de prendre les paris sur le vainqueur, criant, hurlant,et notant les cotes des favoris comme des outsiders à la craie sur de grands tableaux noirs dans une effervescence frénétique. Mais la fête est aussi tout autour, dans les paddocks où propriétaires, jockeys et entraineurs échangent et se donnent les dernières recommandations avant de rentrer en lice, mais aussi autour des buvettes et des cafés installés tout autour. Les femmes rivalisent d'élégance, exposant les chapeaux les plus immenses et les plus extravagants qui ont fait la réputation de cette course presque autant que le prix et la renommée du vainqueur.

Venez vous aussi participer à ce grand événement mondain!


black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Edgar A. Poe
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Les paroles disparaissent, mais les écrits restent
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Lun 4 Juin - 10:41

Event été: Une journée aux courses d'Ascot
Everybody

« Edgar... Mon cher Edgar... Il fait ABSOLUMENT que tu te fasses voir à cette course, je sais bien que tu ne supportes pas de sortir, de rencontrer du monde et de SOURIRE à la vie. Mais il faut absolument que tu y sois. »

C'était les mots de la femme de mon éditeur lorsqu'elle m'avait invité à dîner, c'était une femme d'un âge mûr, mais avec une élégance et un charisme qui vous faisait oublier son âge. Elle tenait la maison d'une main de maître et gare à celui qui n'écoutait pas ses conseils, en soit... C'était une femme impressionnante avec un caractère des plus intrigants, pour qui, couchait sur le papier des histoires. Un modèle même. Elle était replète, mais son petit nez retroussé lui donnait un air de marraine la bonne fée. Elle était toujours élégante. Elle s'installa en face de moi, me saisissant les mains.

« Fais moi confiance mon garçon, suite à ça, la vente de tes livres vont faire un petit bond. Il n'y a que du beau monde là bas, à Ascot, alors n'hésite pas. »


Sur ces bons conseils, et surtout parce que, si elle apprenait par malheur que je ne m'étais pas rendu là bas, je risquais d'avoir affaire à une vraie furie digne des récits qu'on en faisait à l'époque de la Grèce Antique, je m'étais décidé à y assister. Même si une partie de moi se demandait encore à quoi cela rimait, d'aller voir des gens, de rencontrer du monde. Alors que mon petit cocon était tellement plus plaisant, tellement plus rassurant...
C'est ainsi que, vêtu d'un pantalon noir à fine rayures blanches, d'une chemise blanche et d'un veston noir, je me rendis à cette fameuse course de cheval, j'avais ma fidèle canne à la main, et ma veste, trop chaude pour la saison, reposant sur mon bras. Je devais avouer que les animaux... C'était pas trop mon truc, surtout les grosses bêtes. Je m'installais sagement sur les gradins, posant mon haut de forme à côté de moi pour ne pas l'abîmer, sortant d'un petit étuis en métal une cigarette que je portais à mes lèvres. Il faisait chaud, mais néanmoins frai. J'allumais donc mon petit bâtonnet d'une allumette piochée dans la petite boîte qui ne me quittait jamais. Au moins, j'avais évité le courroux infernal de Madam Brown, même si je ne savais pas vraiment comment tout cela allait se passer. Ces mondanités... je n'y étais pas habitué.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
G. Sasha Ashton
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Tenir droite. Toujours.
Un petit mot ? : J'ai beau être une Lady, je tire très bien.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Lun 4 Juin - 18:30

une journée aux courses d'ascot

Sasha ne sait toujours pas quel démon l'a prise d'accepter l'invitation de son père aux courses d'Ascot, évènement mondain par excellence, auquel elle est pratiquement certaine de croiser un nombre non négligeable de représentants de la Ligue.
Et auquel elle est obligée de se rendre en robe.
Dans l'espoir de ne pas être reconnue, elle a réalisé avec sa perruque favorite une coiffure qui lui mange à moitié le visage, s'est maquillée de manière à se vieillir, et porte un grand chapeau à plumes très à la mode, qui la dissimule aisément aux regards trop indiscrets. Sa robe est de toute beauté -bleue entre le ciel et l'eau, rehaussée de perles aux poignets et au décolleté. Sa mère a fait des folies -Sasha la soupçonne de vouloir profiter de cet évènement où tout le gratin sera rassemblé pour présenter sa fille à de potentiels prétendants.
La jeune femme suit son père dans les gradins réservés aux invités les plus importants -membres de la Cour d'Angleterre, hommes d'affaires reconnus et relations de la famille royale. Sasha ne supporte pas cette bande de blancs-becs qui observent tout le monde d'un air méprisant et supérieur. Après avoir salué quelques uns des hommes présents, sur l'insistance de sa mère, la jeune femme prétexte une envie pressante et s'éclipse vers les commodités.
Bien entendu, elle n'a pas besoin de se soulager ! Elle veut juste s'enfuir. Sur sa route, elle salue Abraham Van Helsing, le médecin avec lequel elle a mené une mission récemment, et l'un des seuls membres de la Ligue à savoir qu'elle est une femme. Il est accompagné de Calloway -elle ignore son prénom-, mais il ne la reconnaît pas, lui. La jeune femme continue son escapade et monte dans les gradins prévus pour les spectateurs ordinaires. Elle repère un homme seul, qui semble perdu, vêtu d'une élégante veste noire, alors qu'elle monte pour rejoindre les sièges les plus élevés. De là, elle verra tout sans que personne n'aie la possibilité de la dévisager !
Malheureusement, alors qu'elle s'apprête à s'asseoir deux rangs au-dessus de l'homme en question, elle trébuche sur sa robe et tombe lamentablement deux rangs plus bas, écrasant le chapeau haut de forme du gentleman.
Essayant de se relever tant bien que mal -elle n'a plus l'habitude des cinq jupons et des chaussures à talons-, elle se confond en excuses.
« Monsieur, je vous présente mes plus plates excuses pour votre chapeau et le désagrément que je dois vous poser. Permettez-moi s'il vous plaît de vous dédommager sur le champ. »



Dernière édition par G. Sasha Ashton le Lun 18 Juin - 17:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firstdaysofshield.forumactif.com En ligne
avatar
Abraham Van Helsing
Gentleman Soigneur


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Ven 8 Juin - 22:03

Love in Paris
☆☆ Une journée à Ascot
...Event de printemps ☆☆
Je décachette la lettre de Morgan Calloway qui m'attendait sur mon bureau, sagement posée contre mon encrier, et déplie la petite feuille de papier qui s'y trouvait contenue. Je m'assieds et parcours rapidement la missive, couverte d'une écriture fine et serrée.

"Monsieur Van Helsing,

Compte tenu du fait que mon fils est actuellement sous votre toit, je me dois de vous rappeler les obligations mondaines auxquelles son rang et sa fortune sont soumis. Cela fait bien trop longtemps qu'il a été injustement tenu éloigné du monde qui est le sien, et monsieur Van Helsing, les gens commencent à jaser. Des rumeurs circulent sur les raisons de sa disparition, de sa presque absence de vie sociale, et je ne peux laisser un scandale éclabousser le nom des Calloway. Il est donc impératif qu'il soit vu au Royal Ascot à venir, afin qu'il prouve à tous qu'il va très bien, et que tout ce qui est dit sur lui n'est que mensonge. Je compte sur vous pour faire le nécessaire, étant donné que Némo vous a donné tous pouvoirs sur ma progéniture. Au Royal Ascot donc,

Morgan Calloway"


Je soupire et me retiens de froisser le courrier et le lancer au feu, préférant plutôt appeler le principal concerné qui est présentement dans sa chambre.

Mathias! Je crois que nous allons devoir aller aux courses! Tu as un haut de forme? Et une jaquette?

Une semaine plus tard.

Jenkins nous dépose devant l'entrée du champ de courses, et à peine descendus il s'éloigne pour laisser place à tout le cortège qui nous suit et qui amène son lot de bourgeois et d'aristocrates. L'ambiance est joyeuse parmi ceux qui sont simplement venus ici pour passer du bon temps, pour voir et être vus, mais une agitation palpable se fait sentir chez ceux qui ont misé gros et les bookmakers. D'ailleurs les cris de ces derniers résonnent dans tout le champ de course alors qu'ils attrapent des billets, tendent des reçus, inscrivent les paris dans des calepins et changent la cote des chevaux sur de grandes ardoises après avoir remis leur crayon derrière l'oreille. Outre les stands de paris, on trouve aussi des petits troquets servant rafraichissements et douceurs aux spectateurs. Je souris en regardant autour de moi, rajustant mon haut de forme alors que nous nous approchons des gradins, et qu'au loin on voit les chevaux qui s'échauffent.

Nous grimpons les marches, et au fur et à mesure j'échange des signes de tête, des saluts ou des signes de la main avec diverses connaissances, baissant mon chapeau pour le jeune Sasha qui a partagé une de mes missions, et nous nous installons bien en vue du champ de courses. Un leger regard à la tribune royale m'indique que la Reine n'est pas encore arrivée. Tant mieux. Je me tourne vers Mathias en souriant.

Veux tu quelque chose à boire?

☆☆
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mathias Calloway
Sugar Baby


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Cette vie n'est qu'un rêve. Le rêve du soir est notre vie.
Un petit mot ? : Dream a little, dream of me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Ven 8 Juin - 22:31

Une journée aux courses d'Ascot
EVENT d'été
While you aim to maintain the status quo Embody the persona of the average joe Me and Herbal T and the Lack of Fro are less rational, we international To reiterate in case you're a little late I incinerate fakes on my dinner plate We hungry, but ya'll gon' starve the hardest Cause we stay well fed eating starvin' artists

J'ai envie de disparaître, de me terrer dans un coin et d'échapper à cette foule qui nous entoure, qui se fait le brouhaha insupportable que je n'avais pas réellement envie d'affronter en cette journée, et surtout pas après cette terrible demande que mon père a fait, non pas à moi son propre fils, mais au médecin au côté duquel je me trouve en cette journée radieuse. D'entre mes lèvres à peine colorées, si peu irriguées d'un sang qui de toute façon n'est plus que de l'encre dans mes veines, il s'échappe un soupir que je ravale tant bien que mal alors que je rends les salutations de ceux qui me reconnaissent, et qui toujours de plus en plus nombreux me sourient, me demandent vivement ce qui a pu m'arriver pour que je disparaisse ainsi. Et à eux, qui se font les curieux que je voulais justement éviter en ce jour, je n'offre rien de plus que des sourires qui puent la tristesse quand il ne suinte pas la détresse que j'exprime via mes regards fuyants et les mots à peine soufflés qui se font les excuses dont j'ai besoin pour mieux continuer de me fondre dans l'ombre d'Abraham.

"Tout va bien, j'avais simplement besoin d'une petite cure et de quelques semaines loin de l'agitation londonienne."


Voilà le mensonge qui se fait le refrain, le cantique je répète à tout va, la couleuvre que personne ne veut vraiment avaler mais que tout le monde accepte à défaut de pouvoir m'arracher autre chose qui pourrait pourtant leur permette de jaser durant des soirées sur l'être brisé que je suis. A eux, je n'offre donc que cela, qu'une décevante excuse qui parvient tout de même à les maintenir au loin et à m'offrir la possibilité de rester simplement dans l'aura du médecin, qui pour une raison étrange, ce fait en cette journée le parfait bouclier dont j'avais besoin pour échapper à la cruauté des événements mondains.

"Si j'ai le droit à au moins deux verre de whisky, alors oui. Sinon... Laissez-moi simplement mourir de soif devant des courses insipides."

Je ne cache pas mon agacement à me retrouver ici, et encore moins l'amertume plus que perceptible sur ma langue, qui est autant le fruit de cette déception que je n'arrive pas à chasser que de cette peine qui me fait poser mes prunelles bien ternes sur les chevaux déjà en lice.

Made by Neon Demon

_________________
A heart of broken glass



(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Edgar A. Poe
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Les paroles disparaissent, mais les écrits restent
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Mer 13 Juin - 10:42

Event été: Une journée aux courses d'Ascot
Everybody

Les gradins se remplissaient petit à petit d'une foule multicolore passionnante, des femmes vêtues de leur plus beaux atours. Je trouvais ça amusant de voir les couches de vêtements superposés des gens par cette chaleur incroyable. Parfois, on avait l'impression que plus le statut social était élevé, plus il y avait de couches. J'observe les environs tel un observateur anonyme, un homme sans visage, sans nom, de ma place il m'est plus facile de regarder tout ça.
Je vois soudainement une ombre, suivit d'un fracas assourdissant, regardant autour de moi avant de voir finalement une demoiselle tomber, essayant de la rattraper tant bien que mal. Enfin... pour le coup, plutôt mal que bien, mais au moins, il semblerait qu'on lui ait évité le pire. La jeune femme est vivante, les chutes sont dangereuses. Vous auriez pu le demander à mon voisin... Si sa chute dans les escaliers ne lui avait pas rompu le coup. Il paraît qu'on l'avait retrouvé avec la tête tourné à cent-quatre-vingt degrés. Et depuis... une rumeur courrait aussi, selon laquelle sa maison serait elle aussi hantée. Avec un peu de chance, on pourra rendre tout le quartier hanté. Et avec ça, le chiffre d'affaire des petits commerçants pourrait peut être doubler. Enfin... Elle se mit à parler, s'excusant, je haussais un sourcil, je n'avais pas fais le rapprochement entre le postérieur de la jeune femme et mon chapeau. Mais il y avait effectivement une corrélation. En réalité, mon chapeau venait de subir un destin tragique, je secouais doucement la tête, un sourire perché au coin des lèvres. Mes possessions physiques n'avaient au final que peu de valeur. Il s'agissait d'un chapeau bon marché que je traînais depuis des lustres. Et même si il avait été neuf, je n'en aurais sans doute jamais eu cure. Je n'étais pas homme matérialiste. La seule chose qui me suivait réellement c'était ma montre qui refermait un démon.

« Ne vous excusez pas, ce n'est rien, vraiment, ce n'est qu'un vieux chapeau, j'en achèterai un autre. L'essentiel c'est que vous n'ayez rien. Vous auriez pu vous blesser en chutant de la sorte. Alors... Si vous n'avez rien de cassé, ça me suffit. Mais ce lieu est encore plus intrigant qu'on le dit... La preuve ! Les damoiselles tombent du ciel. C'est très poétique ! »


J'eus un petit sourire amusé. J'avais bien vu qu'elle avait un fatras impressionnant de jupon pour rendre sa robe vaporeuse. Je me souvenais la robe du dimanche que portait ma femme. Elle... elle avait carrément des arceaux, et ça limitait bien les mouvements, mais la mode était ainsi, les femmes étaient corsetés, emprisonnées sous des couches de tissus.

« Il faut croire que vos jupons vous ont offert une certaine protection et ont amoindrit la dureté de votre chute ! Je me suis toujours demandé à quoi cela servait, il faut croire que j'ai désormais la réponse ! »

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
G. Sasha Ashton
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Tenir droite. Toujours.
Un petit mot ? : J'ai beau être une Lady, je tire très bien.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Mer 13 Juin - 17:24

[quote="G. Sasha Ashton"]
une journée aux courses d'ascot

Sasha s'attend à ce que l'homme dont elle a écrasé le haut-de-forme s'emporte contre elle, ou du moins contre sa maladresse, mais il n'en fait rien, et elle est soulagée. Elle n'a pas besoin d'un esclandre maintenant, alors qu'elle vient de s'échapper de la loge principale pour fuir ses parents et un nombre non négligeable de prétendants tous plus insupportables les uns que les autres.
Et le gentleman en arrive même à s'inquiéter pour elle et à s'exprimer soulagé qu'elle ne se soit pas fait mal. La faute à tous ces jupons si elle est tombée, en même temps.
Elle étouffe un rire lorsqu'il parle de jeunes filles qui tombent du ciel, et acquiesce lorsqu'il lui fait remarquer qu'elle aurait pu se faire bien plus mal, si ce n'était pour ses jupons. Ce qu'elle ne lui dit pas, c'est que sans ses jupons, elle ne serait pas tombée ! Passer sa vie habillée en homme comporte un certain nombre d'avantages, et elle en oublie comment se déplacer avec une jupe bouffante qui traîne par terre. Et en talons ! L'association des deux est vraiment un piège, surtout lorsque, comme Sasha, on n'a plus l'habitude de tout cela...
« Je vous remercie de votre bienveillance, monsieur, mais je tiens tout de même à vous dédommager. Quel était le prix de votre chapeau ? »
La jeune femme fouille dans son sac pour en sortir sa bourse. Mais elle ne la trouve pas... Un air mortifié se dessine sur son visage alors qu'elle se mord la lèvre, avant de reprendre :
« Je suis désolée, vraiment, il semble que j'ai oublié ma bourse... Si vous m'attendez ici, je peux descendre la récupérer, elle doit être dans notre voiture. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firstdaysofshield.forumactif.com En ligne
avatar
Abraham Van Helsing
Gentleman Soigneur


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Mar 19 Juin - 17:08

Love in Paris
☆☆ Une journée à Ascot
...Event de printemps ☆☆
Je reste à hauteur de Mathias alors que nous nous frayons un chemin entre les curieux qui souhaitent profiter de l'évènement, les aristocrates endimanchés, et les parieurs nerveux, évitant d'être attaqués par des hordes de rubans et de plumes à chapeau, fronçant légèrement les sourcils en entendant les mots de Mathias. Je pose doucement ma main sur son bras alors qu'on continue à marcher.

Mathias... je sais bien que tu es déçu par la façon de faire de ton père... mais ça peut quand même être une journée agréable. Au pire tu salueras juste quelques vieux culs-serrés et ça sera parfait! Ton père sera content que tu aies fait les ronds de jambe qu'il attend et tu seras tranquille... Au pire nous ne resterons pas longtemps, je n'affectionne pas particulièrement ce genre de rassemblements...

J'ai un léger sourire à sa remarque sur le whisky, un peu comme un professeur observe la bêtise d'un élève turbulent mais qu'il affectionne pour des raisons que lui-même ignore.

Allons ne sois pas mélodramatique... Je vais aller nous chercher de la citronnade ou du thé glacé. Ca te fera du bien. En attendant installe-toi confortablement dans les gradins et profite du spectacle. La reine ne devrait pas tarder...

J'appuie paternellement sur son épaule avant de sourire et redescendre, ma canne sous le bras. Sauf qu'en passant près de Sasha, je la vois totalement paniquée et j'ose m'approcher d'elle. D'ailleurs... je me dis seulement que c'est étrange qu'elle qui veut cacher sa féminité, vienne sur le champ de courses en femme, et non pas en costume d'homme, dans lequel elle semble beaucoup plus à l'aise. Je me racle doucement la gorge.

Monsieur Poe, enchanté de vous voir ici. Et mademoiselle, je suis ravi. Nous sommes de vieilles connaissances, mademoiselle et moi. D'ailleurs très chère vous semblez perdue... y aurait-il quelque chose que je pourrais faire pour vous? N'hésitez pas surtout.


HRP : Je suis partie du principe que Poe et Bram se connaissaient au moins de vue!
☆☆
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mathias Calloway
Sugar Baby


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Cette vie n'est qu'un rêve. Le rêve du soir est notre vie.
Un petit mot ? : Dream a little, dream of me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Mar 19 Juin - 17:52

Une journée aux courses d'Ascot
EVENT d'été
While you aim to maintain the status quo Embody the persona of the average joe Me and Herbal T and the Lack of Fro are less rational, we international To reiterate in case you're a little late I incinerate fakes on my dinner plate We hungry, but ya'll gon' starve the hardest Cause we stay well fed eating starvin' artists

J'aimerais m'amuser de la douceur, de la tendresse que je trouve dans la voix de Bram, de ce ton paternaliste qui fait se serrer mon coeur avec douceur et peine, formant de ce fait le parfait mélange, l'incarnation exacte de ce sentiment étrange qui oscille entre la joie d'être enfin important aux yeux de quelqu'un et le regret profond de voir que ce n'est pas ce père qu'au fond, j'ai toujours envie d'aimer et de savoir fier de ce que je suis. En lui, j'aimerais trouver en ce jour une douceur qui parviendrait à me faire oublier le comportement de celui qui dit être de mon sang mais je n'y parviens pas, me retrouvant ainsi à ne pouvoir qu'esquisser qu'un faible sourire et à murmurer quelques mots qui ne sont rien de plus que des syllabes creuses, des coquilles vides de cette étincelle de vie que l'on trouve dans la bouche des autres.

"Au pire... Honnêtement, je suis prêt à feindre un malaise pour rentrer."

D'un battement de cils, je tente de chasser au loin cette idée alors que je prends place, m'installant après avoir frissonner pour ce geste presque déplacé qui parvient tout de même à m'arracher à ce mutisme dans lequel j'allais m'enfermer.

"Thé glacé alors. Et pitié, pas de sucre dedans."

Je tente de sourire, histoire de ne pas paraître trop désagréable, mais quand il s'éloigne, quand déjà il mime et répète un avenir pas assez lointain, je ne peux que laisser celui-ci faner et carrément mourir quand je le vois s'approcher d'un duo, d'un étrange couple que dans la foule je reconnais et pour lequel je tente de me faire le plus petit possible, dans l'espoir peut-être que pas un ne tente d'attirer mon attention, ou pire, cherche à s'approcher pour faire la conversation. Et ainsi, je reste à faire l'enfant qui se cache derrière les grands, le petit prince qui préfère ignorer les autres et qui nonchalamment, s'allume une cigarette de ses doigts tremblants tandis qu'à son oreille, une petite voix résonne, une qui malheureusement, se fait celle autant de la meute que d'une vérité bien souvent trop cruelle pour les coeurs brisés.

"Tu n'as vraiment rien à faire ici Mathias. C'était une erreur de venir."

Je ferme les yeux et soupire, expirant de ce fait une volute qui dans l'air prend un instant la forme parfaite de mon agacement.

"Je sais." dis-je entre mes dents serrés, tout en priant pour que tout ça ne finisse dévoré par le brouhaha de la foule qui m'entoure.

Made by Neon Demon
HRP:
 

_________________
A heart of broken glass



(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Edgar A. Poe
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Les paroles disparaissent, mais les écrits restent
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Jeu 21 Juin - 11:26

Event été: Une journée aux courses d'Ascot
Everybody



Je restais calme face à cette femme. Un chapeau, c'était pas la mort, et je commençais à gagner assez d'argent avec la vente de mes livres pour pouvoir m'acheter une bonne centaine de chapeaux, tous plus beaux que cette chose miteuse, mais je partais du principe qu'il était stupide de jeter et de remplacer quelque chose qu'on avait déjà, je n'étais pas le type de gars qui jette au bout d'une semaine pour racheter quelque chose d'encore plus neuf. Moi j'avais vécu dans la misère, et je pouvais y retourner si le destin et la chance tournait. Lorsqu'elle me remercia de ma bienveillance, je ne sus trop quoi dire, pour moi... il était tout naturel de s'inquiéter pour un autre être humain. Mais... j'avais compris au fil du temps que ce n'était pas quelque chose de courant. L'homme étant une créature, au final, assez égoïste, et capable de s'ébouriffer comme un coq pour un pauvre chapeau écrasé. J'eus un petit sourire et un petit gloussement, alors que je m'approchais d'elle pour lui murmurer pour qu'elle soit la seule à entendre.

« Je veux bien que vous me remboursiez, il se trouve que j'ai eu ce chapeau à une livre dans une friperie, il y a de cela cinq ans. Il était en excellent état, c'était vraiment une affaire ! »


Et oui... Il y avait des jours plus miséreux que d'autres, ce chapeau... En réalité, je l'avais acheté pour être des mieux habillés pour l'enterrement de ma femme. Quelqu'un d'autre s'y serait accroché comme un fou. Mais moi... je ne reliais ce chapeau qu'à un souvenir triste. Ce n'était pas un mal qu'il finisse par être bon à jeter à la poubelle. Elle semblait gênée, extrêmement gênée, je lui lançais un regard amusé.

« Vous êtes têtue très chère. Profitez des courses au lieu de vous préoccuper pour cela, installez vous, je ne mord pas vous savez ? »


Mais à peine eus-je finis ma tirade qu'une voix se fit entendre, je cherchais son propriétaire des yeux, avant d'offrir un sourire de bienvenue au nouveau venu.

« Ho ! Bonjour monsieur Van Helsing ! Cela faisait longtemps ! Comment allez- vous ? Hé bien... Je crois que je met votre amie dans l'embarras sans le vouloir. »

Je pris dans mes mains le chapeau réduit à l'état de crêpe en souriant doucement. Je n'étais pas le genre d'homme à m'inquiéter pour cela, mais la jeune femme semblait réellement gênée, et c'était sans doute compréhensible, mais l'ogre que j'étais n'avait encore jamais mangé personne, surtout pour une crêpe antérieurement chapeau. Il fallait croire qu'en plus d'être tombée du ciel, elle était magicienne.
 

_________________
[ Enjoy every moment ]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
G. Sasha Ashton
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Tenir droite. Toujours.
Un petit mot ? : J'ai beau être une Lady, je tire très bien.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Jeu 21 Juin - 17:56

journée aux courses d'ascot
everyone who wants
i don't want to be here, please, let me go home alone, and change my gown and my pearls for a man's clothes
Je retiens un léger mouvement de recul lorsque gentilhomme se pencha vers moi, mais laisse un léger rire franchir mes lèvres lorsqu'il me révèle le prix du chapeau. Mais une livre est une livre, et j'ai bien l'intention de lui rembourser son couvre-chef -même si c'est au travers d'une limonade ou d'un sandwich, un peu plus tard dans l'après-midi. Quant à son conseil de profiter des courses...

« Je vous remercie de votre sollicitude monsieur, mais ce genre d'évènement mondain n'est pas vraiment ma tasse de thé. »

Et, puisqu'il me certifie qu'il n'a pas pour habitude de mordre ses interlocuteurs, j'accepte d'un hochement de tête assorti d'un sourire de m'asseoir à côté de lui, lorsqu'Abraham interpelle l'homme dont j'ai écrasé le chapeau.

« Bonjour docteur, quel plaisir de vous voir ici ! Ne vous inquiétez pas, je suis seulement tombée sur le chapeau de monsieur Poe. Mais tout va bien. »

Je lui fais un sourire. Nous avons partagé une mission -et il a recousu mon bras à moitié arraché à la suite de celle-ci. Je lui fais entièrement confiance pour qu'il n'aille pas ébruiter le fait que je me travestis en homme à mes heures perdues... Je me tourne ensuite vers l'auteur, que je n'avais pas reconnu :

« Monsieur Poe, permettez-moi de me présenter : Gabrielle de Hauteville. Je suis enchantée de faire votre connaissance, et parfaitement mortifiée d'avoir écrasé le chapeau de l'un de mes auteurs favoris... »

J'ai dévoré ses livres, allant les acheter à chaque fois le jour même de leur sortie afin de ne pas risquer que quelqu'un ne me dévoile l'intrigue ou sa résolution. Et, même si le frisson n'était pas identique lors de la relecture, je les ai tous relus au moins trois fois -les après-midi sont longues au domaine de Hauteville... Et ma mère refuse que je monte à cheval, alors il faut bien que je trouve de quoi me distraire. Je me demande si Abraham est venu avec Calloway... Si c'est le cas, lui ne sait pas que je suis réellement une jeune femme, aussi il faudra que je trouve un prétexte pour l'éviter. A regrets, étant donné le charme inhabituel qu'il dégage, mais il le faudra. Je ne peux risquer une esclandre ici, alors que mes parents se trouvent également sur les lieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firstdaysofshield.forumactif.com En ligne
avatar
The Queen
Sang Royal


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Dieu et mon droit
Un petit mot ? : Vous m'épuisez, très cher, avec votre curiosité.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Mar 26 Juin - 17:28


Event - La Royal Ascot




Tout se passe bien dans le meilleur des mondes. Les chevaux s'échauffent, les entraîneurs, inquiets et concentrés, examinent une dernière fois les montures, et donnent des conseils aux jockeys dont la pesée a été faite. Les propriétaires sont aussi aux premières loges et tout le monde se prépare pour la course qui ne devrait pas tarder. Il ne manque pourtant qu'une personne, et pas des moindres: la Reine. C'est son arrivée qui va donner le départ des chevaux sur la piste, et aucun juste ne serait fou de lancer les chevaux sans que sa Majesté soit présente.

D'ailleurs bientôt les trompettes se mettent à sonner, signe que le carrosse royal est en marche. Il apparaît bientôt de derrière les tribunes, tiré par quatre chevaux blancs et scintillant au soleil, encadré par les Blood and Royals qui trottent en cadence. La reine Victoria, petite femme replète et encore et toujours en habit de deuil salue la foule, entourée de quelques uns de ses enfants. La foule se lève pour l'acclamer alors que le convoi se rapproche, et les spectateurs ont même droit à des sourires et des saluts de la part de la souveraine. Bientôt le carrosse s'arrête devant le tapis rouge menant  à la loge royale. On aide la reine à descendre, et à peine s'est-elle éloignée de quelques pas que brusquement une explosion retentit. Des hennissements paniqués, une odeur de poudre et surtout des éclats de bois avant que la fumée ne se dissipe enfin. Certains gardes sont blessés mais au moins la famille royale est indemne, et les officiers encore valides se pressent de mettre la reine et son entourage à l'abri le plus vite possible. Les officiers de police tentent de faire garder leur calme à la foule alors qu'on installe un cordon autour de ce qui reste du carrosse et qu'on évacue les blessés. On a osé s'en prendre à la couronne.


black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abraham Van Helsing
Gentleman Soigneur


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Sam 7 Juil - 17:36

Love in Paris
☆☆ Une journée à Ascot
...Event de printemps ☆☆
Je m'approche de Poe et de Sasha, surpris de retrouver deux membres de la Ligue, et encore plus surpris de les voir discuter ensemble sans qu'ils aient l'air de savoir que tous deux appartiennent au même ordre... Tout semble d'ailleurs indiquer que c'est leur première rencontre. Et si je tends la main à Poe, j'offre un baisermain des plus protocolaires à Sasha qui se trouve en face de lui, riant en apprenant le sujet de leur rencontre fortuite. Un chapeau, que Sasha aurait écrasé par mégarde. Des histoires plus épiques ont commencé pour moins que cela... même si je suis surpris de le voir agir comme si elle ne me connaissait pas et que c'était la première fois que nos chemins se croisaient. Peut-être a-t-elle ses raisons après tout.

Ravi de vous rencontrer très chère. Et je vois que nous sommes deux à apprécier la prose et les vers de notre talentueux auteur. Alors dites-moi monsieur Poe, sur quoi travaillez-vous en ce moment? Aurions nous droit à quelques mots en avant-première sur votre prochain ouvrage? J'ai adoré vos nouvelles fantastiques monsieur, qui sont absolument saisissantes... Et je...

Je tourne légèrement la tête en entendant l'arrivée du carrosse royal qui est annoncé à grands renforts de trompettes rutilantes et par de nombreux uniformes. Sa majesté a l'air en forme et sourit alors qu'elle salue la foule enthousiaste qui applaudit et siffle son passage. Tout le monde sait que la Reine est une grande amatrice de chevaux, et qu'une des juments court aujourd'hui sous les couleurs de la famille Windsor. Je retourne ensuite à mes interlocuteurs, souriant toujours.

La course ne va pas tarder maintenant que la Reine est là. Mademoiselle de Hauteville, tout va bi...

Un bruit sourd suivi de hurlements me fait me sursauter, avant de me tourner pour en trouver l'origine. Et c'est là que l'horreur s'offre à mes yeux. De grosses flammes et une épaisse fumée noire s'échappent du carrosse  renversé, et deux des quatre chevaux sont sur le sol, ou en train de se débattre dans les restes de leur narnais. Je balaie la scène et remarque qu'heureusement la Reine et les autres passagers du carrosse n'ont rien même si certains gardes gisent encore sur le sol au milieu des débris. Et c'est seulement là que la dure vérité s'impose à moi. Un attentat. Quelqu'un a attenté à la vie de la reine, et ce devant tout le monde! Croisant le regard de mes confrères, j'essaie de lancer quelque chose.

Il... il faut qu'on aille les voir, et les aider. Je vais aller me porter volontaire pour les blessés. Essayez peut-être de voir si vous trouver celui ou celle à l'origine de tout ça, quelqu'un qui aurait l'air suspect. Nous essaierons de nous retrouver plus tard. Bon courage.

Sur le coup je n'ai pas réfléchi, et je suis parti du principe qu'ils souhaiteraient aider, mais rien ne les y oblige, bien entendu. Par contre alors que je commence déjà à descendre les marches menant au champ de courses j'arrive à croiser le regard de Mathias, qui lui aussi n'a pas l'air de réaliser tout ce qui se passe, et je lui fais signe de me rejoindre pour descendre avec moi aider les blessés et aider d'une quelconque manière.
☆☆
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mathias Calloway
Sugar Baby


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Cette vie n'est qu'un rêve. Le rêve du soir est notre vie.
Un petit mot ? : Dream a little, dream of me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Sam 7 Juil - 18:09

Une journée aux courses d'Ascot
EVENT d'été
While you aim to maintain the status quo Embody the persona of the average joe Me and Herbal T and the Lack of Fro are less rational, we international To reiterate in case you're a little late I incinerate fakes on my dinner plate We hungry, but ya'll gon' starve the hardest Cause we stay well fed eating starvin' artists

L'explosion, l'onde de choc de celle-ci et l'odeur des flammes, de la panique et du chaos qui se répand dans la foule avec l'aisance qu'à l'encre à se diluer dans l'eau, sont tout ce qui me font quitter cette transe statique qui était la mienne, cet état de non-vie dans lequel je me complaisais dans l'espoir de voir les secondes et minutes n'être rien de plus que des fragments d'une temporalité que mes battements de cils auraient façonné. Face aux cris, aux mouvements de panique, aux hurlements et pour l'étrange fragrance de la terreur, je me redresse alors, abasourdi, perdu au milieu d'une masse affolée qui ne prend pas une seconde pour tenter de m'expliquer ce qui se passe, je cherche désespérément cette main tendue qui ne s'offre pas à moi, celui qui pourrait amener un peu de sens à cette folie frénétique au sein de laquelle, je ne suis rien de plus qu'un gamin effrayé, qu'une pauvre âme de plus dont le corps si fragile, si vulnérable, n'est bon qu'à trembler face aux battements trop puissants de ce coeur qui semble sur le point d'éclater.

"Sur ta droite."

J'obéis, me tourne et là, je croise enfin le regard du médecin, vers qui je m'élance sans chercher à comprendre, jouant des coudes au milieu de la foule, des silhouettes qui n'ont presque plus figure humaine tant j'ai l'impression de naviguer au milieu d'un troupeau effrayé, de tenter de me frayer un chemin au sein même d'une marée qui menace de m'emporter au loin et de m'arracher à ce besoin que j'ai de rejoindre le médecin, non pas pour l'aider, mais surtout pour avoir le droit de me sentir en sécurité à ses côtés. Et finalement, quand je le rejoins, le souffle court et les veines souillées d'une angoisse qui n'est qu'un poison inoculé par la peur, je me retiens d'entrouvrir les lèvres, comprenant alors que c'est au secours des blessés que nous nous portons. Ainsi, en un mouvement rapide et étrange mécanique, je me saisis de ma dague pour m'entailler la paume et ainsi faire venir à moi Ulna, qui loin d'apparaître sous sa forme habituelle, se cache aujourd'hui sous les traits d'un golden retriever.

"Je cherche les blessés, Mathias peut venir les chercher." murmure-t-elle à mon esprit. "Je surveille aussi."

J'hoche de la tête et me tourne alors vers Bram.

"Comment veux-tu procéder ? Je t'assiste ou je m'occupe de prodiguer les premiers soins en attendant que tu viennes réellement les aider ?"

Made by Neon Demon

_________________
A heart of broken glass



(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Edgar A. Poe
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Les paroles disparaissent, mais les écrits restent
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Mer 11 Juil - 19:10

Event été: Une journée aux courses d'Ascot
Everybody


Parfois... oui parfois j'avais envie de me dire que la vie était trop courte pour qu'on ne gaspille qu'une seule minute sur les bords. Certains médecins vous souffleraient sans doute que ce genre de pensées étaient pathologique. Je haussais les épaules aux mots de la jeune femme.

« Je connais très peu de monde qui sont capables de nager comme des poissons dans l'eau dans ce bain de crocodile. »

Et c'était la réalité, l'étiquette anglaise était parfois éreintante pour quelqu'un qui n'y état pas bien habitué, il y avait tellement de choses à prendre en compte... Que ça avait tendance à me donner mal à la tête. Ce qui était paradoxal, c'est que je détestais ces bains de foules, mais je me trouvais là, au milieux de cette effervescence colorée et bruyante. Puis soudain, d'un duo nous passons à un trio. Je revois le docteur Van Helsing. Je devais avouer que je ne le connaissait pour l'instant qu'assez peu. Mais l'homme semblait avoir le mystérieux pouvoir de forcer la sympathie chez ses interlocuteurs. La jeune demoiselle se présenta sous le nom de Gabrielle de Hauteville. J'avais déjà remarqué que nous évoluions dans un monde relativement différent, je me fendis d'un petit sourire. Autant, je savais que mon style littéraire plaisait, autant, en avoir les compliments en face avait tendance à faire ressurgir ma timidité et ma réserve. Je passais une main sur ma nuque pour me redonner contenance.

« Enchanté demoiselle ! Ne vous inquiétez de rien, je puis vous assurer qu'il n'y a pas là un outrage impardonnable ! En tout cas, je suis honoré de savoir que mes écrits vous plaisent. Cela me motive à poursuivre ! »


Je me tournais vers le troisième membre de notre trio, ils allaient finir par me faire rougir, Je pus glisser avant que tout cela commence :

« Tout ce que je peux dire pour le moment, c'est que ce sera une nouvelle aventure d'Alexandre Dupin. »

Puis je me tus entendant du bruit et de l'excitation venant de la piste. Sans dire un mot de plus je m'assis sous le son des trompettes. Le carrosse royal allait entrer en scène. Les chevaux blancs furent les premiers qu'on put apercevoir. La pâleur de leur robe semblait presque éblouissant. Ceci contrastait avec la robe sombre et endeuillée de la reine qui saluait le peuple. On ne pouvait nier qu'elle avait une allure royale,  je me lève tout comme le reste de la foule, on voit finalement la reine descendre du carrosse avec l’aide d'un garde de son escorte en tenue d’apparat. Soudain, je me figeais, une chaleur au niveau de ma poitrine se fit sentir, la montre chauffait, le démon s'agitait, et en une fraction de seconde une explosion réduit en charpie le beau carrosse,  l'effroi que j'avais si souvent décrit dans mes romans s'empara alors de moi. Il me fallut la voix d'Abraham pour reprendre consistance, secouant doucement la tête, je regardais la jeune femme, réfléchissant.

« Si une personne a fomenté tout ça, on peut supposer qu'elle a prévu de rester dans le coin pour voir la portée de ses actes. Et qu'il est susceptible de repasser à l'acte étant donné que son action a loupé. »

J'avais chuchoté ces mots à la jeune femme. A partir de maintenant, tout le monde se transformait en suspect potentiel. L'homme était un loup pour l'homme. Cette simple maxime n'avait jamais été aussi vraie.

 

_________________
[ Enjoy every moment ]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
G. Sasha Ashton
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Tenir droite. Toujours.
Un petit mot ? : J'ai beau être une Lady, je tire très bien.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Mar 17 Juil - 18:05

journée aux courses d'ascot
everyone who wants
i don't want to be here, please, let me go home alone, and change my gown and my pearls for a man's clothes
Je souris doucement lorsque monsieur Poe m'assure encore une fois qu'il ne m'en veut pas d'avoir réduit son chapeau à l'état de crêpe. C'est vraiment aimable de sa part.

« Oh, Alexandre Dupin ! Ses aventures sont parmi mes ouvrages favoris de votre plume. J'ai vraiment hâte de vous lire, monsieur ! »

Essayant de refréner un tant soit peu mon enthousiasme, comme une jeune fille de haut rang se doit de le faire, je m'autorise toutefois un sourire plus large. Si j'avais su, j'aurais pris un de ses livres dans ma bibliothèque pour qu'il me le dédicace ! J'y penserai la prochaine fois que mes parents me forceront à assister à ces courses dont je n'ai pas grand chose à faire.

Je me redresse sur mon siège lorsque les trompettes annoncent le carrosse royal, et songe un instant que mon père doit fulminer car je ne suis pas redescendue dans la loge de la noblesse. Il aime bien me faire pavaner à ses côtés, et c'est une habitude que j’exècre au plus haut point. Je contemple avec ravissement le carrosse royal et les magnifiques chevaux qui le tirent, et applaudis avec la foule lorsque la Reine Victoria descend de voiture. Même si je n'ai absolument rien à faire de mon rang et que la monarque anglaise n'est pas réellement ma souveraine puisque mon père est français, je la respecte en tant que membre de la Ligue qu'elle a participé à mettre en place.

L'explosion retentit, et je saute sur mes pieds, terrorisée pour la Reine, qui heureusement n'a rien. Abraham nous demande, à monsieur Poe et à moi, de venir aider avec les blessés. Je m'apprête à acquiescer lorsque je me rappelle que je suis habillée en femme. Avec une grande robe. Ca risque de ne pas être très pratique... Je croise le regard de mon auteur favori et me mord la lèvre. Ce qu'il dit est vrai. Et je partirais bien à la recherche de cette personne lorsque je me rappelle mes parents, dans la loge de la noblesse.

« Veuillez m'excuser monsieur Poe, je dois rejoindre mes parents, ils vont certainement s'inquiéter pour moi. »

Je me lève et redescends en courant, portée par la foule. Le temps de croiser ma mère, terrifiée, à l'abri dans les bras de mon père, et de leur dire que je vais aider les blessés, je suis repartie dans l'autre sens. J'aperçois Abraham et Mathias, et je prie pour que ce dernier ne me reconnaisse pas avant de m'approcher d'eux.

« Je n'ai que très peu de connaissances en médecine, docteur, mais dites-moi ce que je peux faire pour vous aider ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firstdaysofshield.forumactif.com En ligne
avatar
Abraham Van Helsing
Gentleman Soigneur


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Ven 3 Aoû - 14:08

Love in Paris
☆☆ Une journée à Ascot
...Event de printemps ☆☆
Le chaos gagne le champ de courses alors qu'une marée humaine déferle soudain des gradins jusqu'aux sorties de secours, inquiètes, terrorisées, hurlant autant de peur que d'indignation qu'on ose ainsi s'en prendre à leur Reine. Ca se bouscule, s'empoigne et hurle alors que des policiers essaient tant bien que mal de diriger et canaliser cette foule à coup de signes,de mouvements de bras et de sifflements rageurs. La fumée se dissipe petit à petit, alors que les blessés les moins graves sont emmenés et installés le long de la palissade, à l'ombre. Courant jusque sur la pelouse j'annonce que je suis médecin et prend en charge les cas les plus grave après avoir passé en revue la dizaine de blessés, les triant à la hâte.

Du coin de l'oeil je vois la foule quitter le champ de courses, et je reporte mon attention sur Mathias qui vient de me rejoindre. Il aurait pu fuir, rester où il était, faire je ne sais quoi, mais quelque chose en moi est fier que ce soit vers moi qu'il soit revenu au milieu de la tempête. Alors qu'il est près de moi je remarque l'étrange présence d'un chien, un golden retriever sable qui est bien trop calme pour être honnête. Et en levant un peu plus les yeux je remarque le sang sur sa paume. Je comprends alors. Sa meute. Je lui fais signe de se pencher vers moi et murmure à son oreille.

Envoie ta meute sur les traces de ceux qui ont fait ça... avec tout ce monde, c'est comme chercher une aiguille dans une meule de foin. Ils nous seront d'une aide précieuse. Trouve Poe et emmène-le avec toi, je ne veux pas que tu te lances là dedans tout seul d'accord? Et je reste avec mademoiselle pour m'occuper des blessés. Va vite avant qu'il ne file et surtout, fais attention à toi d'accord? Pas de risques inutiles. Si c'est trop dangereux, reviens...

Je lui tape sur le dos en signe de courage, et que j'ai confiance en lui, que je suis sûr qu'il nous sera d'une grande aide. Et en le regardant s'éloigner je souris à Sasha qui se tient près de moi.

Venez... j'ai demandé à ce qu'on apporte des bassines d'eau et des linges... Nettoyez les plaies, et mettez y un bandage en attendant que j'arrive. Je m'occupe des blessés les plus graves d'abord. Donnez leur à boire aussi si vous pouvez... Vous me serez d'une grande aide, merci...

Et après un petit sourire je me mets au travail.
☆☆
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mathias Calloway
Sugar Baby


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Cette vie n'est qu'un rêve. Le rêve du soir est notre vie.
Un petit mot ? : Dream a little, dream of me.
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot Mar 14 Aoû - 23:26

Une journée aux courses d'Ascot
EVENT d'été
While you aim to maintain the status quo Embody the persona of the average joe Me and Herbal T and the Lack of Fro are less rational, we international To reiterate in case you're a little late I incinerate fakes on my dinner plate We hungry, but ya'll gon' starve the hardest Cause we stay well fed eating starvin' artists

Je n'ai qu'un hochement de tête et un sourire face à la tape amicale et paternelle dont Abraham me gratifie, sous le regard d'une Ulna qui fait part de son mécontentement autant à mon esprit que par le biais d'une expiration un peu bruyante. "Il nous donne des ordres. Personne ne fait ça. Personne." souffle-t-elle tandis que je me mets en route, abandonnant le médecin et son assistante de fortune aux mains d'une nécessité qui se fait plus demandeuse que je ne le pensais suite à cet incident qui n'a provoqué rien d'autre qu'un chaos que la meute et ma magie apprécient pour mon plus grand déplaisir. Alors qu'au milieu des effrayés, des silhouettes qui se fondent dans une angoisse primaire, dans une crainte que je peine à appréhender, je me fraie un chemin, je ne peux que vaciller, qu'hésiter à cette idée qui se fait réalité, à cette certitude qui se fait mon présent et qui consiste à me pousser de nouveau dans les bras d'un devoir que je me suis efforcé à fuir depuis presque un an déjà. De ça, je m'inquiète alors que je confonds mes pas dans ceux d'Ulna, qui en parfaite pisteuse qu'elle est, cherche cet homme qui n'est qu'un étranger et qui pourtant doit porter l'odeur du médecin, ou tout du moins, vaguement baigner dans les restes d'une aura qui a été chassé par la poussière, la peur et le sang. "L'odeur de la plus belle des chasses." Voilà la seule réponse d'Ulna, qui malgré son apparence faussement innocente de simple golden retriever, reste une création de ma magie, une créature qui ne désire qu'une destruction dénuée de sens, qu'une annihilation non-bénéfique de ce qui ne mérite que d'être protégé. Une réponse qui me fait pincer les lèvres et me pousse presque à fuir cet endroit sans chercher à trouver un coupable, sans m'inquiéter des blessés et des conséquences que cela pourrait avoir, révélant presque cette lâcheté naturelle qui est la mienne et qui enlaidit mon âme à jamais, la souillant de la marque des faibles et des innommables. Un instant, je songe à glisser hors de cette réalité, hors de cette existence que je m'efforce de détruire et qui pourtant persiste à survivre, hors de cet entourage restreint qui tente de me sauver mais me retient quand Ulna trouve finalement ce Poe qu'elle interpelle d'un aboiement puissant destiné à le sortir de l'éventuel état de choc dans lequel il pourrait se trouver et que je complète d'une introduction qui n'est pas celle que l'on offre à un inconnu.

"Je viens de la part de Van Helsing. Nous évoluons dans les mêmes cercles et pour le bien de la couronne, nous devons comprendre ce qui vient de se passer."

Il est dur de dire tout ça et pourtant, d'entre mes lèvres, les syllabes s'échappent, formant des mots presque bredouillés qui bien vite sont tués pour devenir une invitation à me suivre vers le lieu de l'incident.

"Mon...." Je me mords l'intérieur de la joue avant de reprendre. "... Chien, peut nous aider à traquer les coupables... Mais je vais avoir besoin de votre aide.... Je n'ai pas l'habitude d'être sur le terrain."

"Mensonge. Mensonge, Mathias."
souffle la louve et le reste de la meute dans mes veines. "Tu as l'habitude. Tu espères juste qu'il fasse tout pour toi. Tu espères juste qu'il te dise qu'il peut se charger de ça sans toi."

Made by Neon Demon

_________________
A heart of broken glass



(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot

Revenir en haut Aller en bas
 
Event d'été - Une journée aux courses d'Ascot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: Londres :: 
Les alentours
 :: 
Le Royaume Uni
-
Sauter vers: