AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 By the moon unblessed [PV Edgar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Message(#) Sujet: By the moon unblessed [PV Edgar] Ven 15 Juin - 3:23

By the moon unblessed
Nuala ma sœur, savais-tu que les humains ont cette étrange tradition d’enterrer leurs morts dans ces lieux qu’ils nomment cimetières ? Contrairement aux elfes, ils laissent derrière eux cette enveloppe charnelle qui pourrit, se putréfie et se désagrège lentement et désagréablement. Les toxines, acides et gaz qui sont libérés par leurs carcasses noirâtres pendant le processus sont aussi écoeurantes que désolantes. Pire encore, ils aiment venir déposer des fleurs, pleurer et se recueillir sur ces épitaphes de cadavres inutiles. Ils dépensent des fortunes en monuments, tombeaux et cryptes comme moyen de prouver le statut social et la richesse d’un défunt. Toutes ces richesses inutiles et dilapidées pour le bon plaisir d’absolument personne. Riches ou pauvres, les humains sont tous des monstres face à l’éternité.

Mais pratiquement personne ne fréquentait ces paisibles cimetières le jour et encore moins la nuit. D’un pas aussi léger que la légère brise qui soufflait en cette soirée, une ombre se glissait à travers les stèles et effigies de pierre : une créature d’une autre époque vêtue de noir et de rouge, à la chevelure de neige et à la peau tout aussi pâle, prince parmi les siens. Le lieu du dernier repos des humains pouvait très bien servir à dissimuler des créatures et assurer leur tranquillité.

Indifférent à l’idée de rencontrer une âme égarée l’elfe arrêta ses pas devant une vieille crypte rongée par la mousse et à demi envahie par un large chêne qui poussait tout à côté. Autrefois le petit édifice gris avait été droit et fier, l’arbre n’avait été qu’un frêle roseau qui pliait au moindre souffle de vent. Maintenant les rôles étaient inversés et il semblait que l’arbre avait décidé de faire autant de tort au monument que ce dernier lui en avait fait par le passé. Le grand chêne qui semblait si immuable sembla pourtant bouger ses branches en une étrange révérence lorsque l’ombre de l’elfe passa sur la sienne. Peut-être était-ce le vent qui jouait un drôle de tour d’illusion, ou les ombres qui étaient reines en cette nuit qui s’étalaient plus que de raison et trompaient les sens. Lorsque le prince fit un geste de la main par contre : il n’y avait plus de doutes que le vénérable feuillu répondait à ses ordres et commençait lentement à tordre ses racines et son écorce pour dégager une niche jusque-là cachée et dissimulée aux regards de tous. Une faible lueur bleue provenait de ce petit lieu secret et pulsait tout aussi lentement que les battements d’un cœur encore faible.

Quelque chose amena une interruption à cette scène irréelle. L’elfe qui se tourna bien rapidement pour faire face à la direction d’où il avait entendu un souffle presqu’aussi léger que la brise mais qui n’avait pourtant rien à faire en ce lieu, en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edgar A. Poe
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Les paroles disparaissent, mais les écrits restent
Un petit mot ? :
Equipement :
Message(#) Sujet: Re: By the moon unblessed [PV Edgar] Sam 16 Juin - 18:07

By the moon unblessed
Nuada & Edgar

Apporter des fleurs sur une tombe c'est quelque chose d'habituel. C'est quelque chose qu'on a tous fait. Certains y vont le cœur serein, d'autres ont peur. Moi... J'ai croisé tellement de fois la mort que j'y vais le cœur léger et la tête plongé dans des myriades de pensées. Ma femme ? Elle était resté dans son village natale. Elle avait souhaité y être enterrée, et je n'avais pas eu le cœur à lui refuser pareil requête. Ma bien aimé reposait à des milliers de kilomètres de moi. Mais je savais dans le fond que j'étais définitivement séparé d'elle, et que je ne pourrais jamais la rejoindre, même dans la mort. Lorsque viendrait le jour de ma mort... Je jetais un coup d’œil à ma montre, cela arrivera exactement dans 7 ans onze mois et douze jours, je serais plongé en enfer la tête la première. Pour devenir quoi ? Ça je l'ignorais, mais j'avais choisis de vendre mon âme au diable pour avoir la célébrité. Je préférais me rendre seul et de nuit sur la tombe que je voulais visiter. La nuit... il n'y avait personne pour discuter avec toi de stupides banalités. Je détestais me recueillir sur un lieu alors qu'un idiot me parlait de la pluie et du beau temps, quand il ne me demandait pas une dédicace ou autre. Le pire avait été une femme exigeant que je lui compose, là tout de suite, un poème de ma plume. Je levais les yeux au ciel à ce souvenir, avant de pénétrer dans le cimetière. Le fossoyeur, un peu négligeant, oubliait toujours de fermer les portes à clefs, c'est pour cette raison que je me faufilais avec une telle aisance dans le cimetière silencieux, armé d'une allumette pour ne pas me prendre les pieds négligemment dans quelques racines décharnés ici et là, puis m'arrêtais finalement au point de rendez vous.

« Tu es toujours aussi belle ma chérie. »


Je caressais la tombe du bout du doigt. Qui s'y trouvait ? Hé bien... ma jeune sœur. Autant je n'avais pas vraiment eu de relation avec mon frère aîné, autant, avec ma sœur, c'était tout l'inverse. Nous échangions des lettres que je concevrais toujours. Elle était morte d'une pneumonie comme ma mère... J'avais été adopté par les Allan, et elle, ils l'avaient mise dans un établissement spécialisé. Elle avait souffert toute petite d'une méningite qui avait créer chez elle un retard mental. Rien de trop grave... Elle savait lire, écrire, calculer. Mais n'aurait jamais été capable de gérer un foyer ou de  faire de grandes études. Elle avait été placé dans un établissement qui lui avait offert une éducation adapté. Et elle travaillait même là bas une fois l'âge adulte atteint. Elle lavait le linge des résidents. Elle était très peu payée, mais était nourrie et logée, et surtout, elle était heureuse. Avec sa rente, elle se payait des bonbons et de beaux papiers à lettres pour m'écrire des missives, elle avait même payé un photographe pour avoir un jour une photo à m'envoyer. J'avais finis par la rencontrer peu de temps avant qu'elle nous quitte. A sa mort, elle fut enterré dans le cimetière accoté à la structure, anonyme parmi les anonymes. Mai avec l'argent que j'avais gagné, j'avais pu lui trouver un emplacement dans ce cimetière, beaucoup plus près de chez moi. Sa tombe était pourvue d'un ange. Dans toutes ses lettres, elle me parlait d'un bel ange qui veillait constamment sur elle. Sa tombe se trouvait à l'ombre et les longues branches d'un saule pleureur effleurait sa sépulture. J'y déposait un ourson taillé dans une bûche de bois.

« J'ai fais ça pour toi ma cher, et... J'ai également de belles campanules que j'ai cueillis. Tu sais bien... C'est les fleurs que tu préfères. »


Je m'assis en face de sa tombe un long moment, avant de finalement relever les yeux quand j'entendis un bruit, quelqu'un était là. J'attrapais ma canne et me dirigeais d'un pas feutré vers l'origine du bruit, pour voir un homme aux longs cheveux blonds, presque blanc et à la peau de diaphane. J'avais décidé depuis longtemps à croire au surnaturel. En réalité... En admettant l’existence des démons, on admettait l'existence d'une bonne partie du bestiaire de base. Il se trouvait dans un ancien mausolée qui avait du appartenir à une fière famille Londonienne, mais il semblait que le malheur ait soufflé toute la famille, car il n'y avait plus personne pour entretenir la bâtisse qui décrépissait à vue d’œil. Il y avait derrière l'homme un tronc qui s'était illuminé d'une lumière bleu fantasmagorique.

« Veuillez m'excuser d'avoir interrompu votre « abracadabra ». »


Je n'étais pas effrayé. J'avais frayé avec le monde démoniaque, plus rien ne me faisait peur. Et ce n'était pas mes affaires. Je m'en retournais pour m'approcher à nouveau de la tombe de ma sœur quand ma montre se mit à chauffer. C'était le message du démon qui habitait ma montre. « Ne tourne pas le dos à cet homme. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
Message(#) Sujet: Re: By the moon unblessed [PV Edgar] Mar 19 Juin - 21:02

By the moon unblessed
Un de ces pitoyables humains, qui lui parlait avec une telle désinvolture que ça ne pouvait manquer d’attirer la suspicion du prince. Nuada senti ensuite son être se crisper suite à une manifestation magique provenant de l’humain qui cherchait à s’éloigner. Ces imbéciles mettaient donc leurs sales mains sur toutes les bribes de magie survivant en ce monde, se les accaparaient et jouaient avec des forces qui les dépassaient ?

La terre se mit à trembler autour du fuyard de cimetière. Racines, plantes, herbes quittaient leur immobilité savamment entretenue pour entraver les jambes de cet humain sans peur. La verdure se faisait sombre et épaisse, des liens et des entraves qui serpentaient sur les membres de l’homme et l’immobilisèrent pour de bon. Il n’y avait malgré tout pas de mal, pas de constriction inutile, pas de réel danger pour cette fragile petite vie autre que le stopper dans sa fuite.

Le prince ne faisait aucun bruit en s’approchant de l’homme. Il observait, il étudiait de son regard doré, il cherchait ce qui avait pu faire courir sa peau d’un aussi désagréable frisson. C’était quelque chose de fort, quelque chose de dangereux même pour un être comme lui qui avait vu des millénaires passer.

« Démon ? Diable ? Jinn ? Êtres des Ombres ? Contre quoi t’es-tu frotté, humain ? »

La curiosité des questions s’entrelaçait du mépris au mot : humain. Ces créatures étaient nées avec un grand vide à l’intérieur et rien ne semblait jamais suffisant pour le combler. Certains avaient-ils remplacé leur soif de conquête et de posséder toute la Terre par une faim de pouvoir et de s’accaparer la magie des enfants de la Terre ? Le prince Nuada tournait lentement autour de cette curiosité, indécis de son sort jusqu’à ce qu’il en sache davantage sur ce fureteur bien intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: By the moon unblessed [PV Edgar]

Revenir en haut Aller en bas
 
By the moon unblessed [PV Edgar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: Londres :: 
Quartiers Nord-Est
-
Sauter vers: