AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mathias Calloway - Be mine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mathias Calloway
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Cette vie n'est qu'un rêve. Le rêve du soir est notre vie.
Un petit mot ? : Dream a little, dream of me.
Equipement :
MessageSujet: Mathias Calloway - Be mine   Sam 10 Juin - 10:41


Mathias Calloway

I'm turning into a monster, and it keeps getting stronger.


Nom : Calloway
Prénom : Mathias
Âge : 24 ans
Date de naissance : 17 octobre
Situation familiale : En conflit avec son père et en froid avec son frère.
Orientation sexuelle : Bisxuel
Particularités : Hématomancien, tatoué à la cuisse et collectionneur de mauvaises habitudes.
Habitudes : Fumeur ○ Gros buveur de whisky ○ Fréquente fumeries d'opium et bordels régulièrement ○ Etre nocturne ○
Groupe : Sorcier
Avatar : Sebastian Stan

Anecdotes

Pour un jeune homme de son âge, Mathias a les doigts couverts de fines cicatrices. Rare sont ceux qui savent pourquoi et étrangement, il n'est pas prompt à en parler, lui poser la question vous vaudra un sourire méprisant et un regard fuyant de sa part. ○ Il est dit qu'il est capable de jouer du piano, mais comme les pleines lunes en plein jour, il est quasiment impossible de lui faire poser les doigts sur les touches en ivoire d'un tel instrument. Certaines de ses conquêtes disent avoir eu le droit à une sonate ou deux, mais celles-ci se gardent bien d'entrer dans les détails, disant simplement avoir une certaine place dans son coeur et d'être ainsi donc méritante d'un tel cadeau de sa part. ○ Sa réputation de joli coeur lui colle à la peau et ainsi, il n'est pas rare de le voir souvent fort occupé lors des soirées mondaines avec les dames, qui peu importe leur âge, cherche à mettre la patte sur l'héritier d'une des plus grosses fortunes de Londres. ○ Hélas, toutes savent aussi que le père enterra sûrement son fils, au vu des mauvaises habitudes de celui-ci, qui sans peinent, le tue à petit feu. ○ Mathias est tatoué à la cuisse, signe de rébellion qu'il s'est autorisé une fois ses dix-huit ans atteints. Beaucoup se questionnent à propos du motif dans sa chair, mais ceux qui ont terminés dans son lit pourront sans peine qu'il s'agit d'une ancre marine. ○ Sa première fut une femme qui avait deux fois son âge. Il avait seize ans, il voulait contrarier son père, cesser d'être un enfant. Elle était là, belle et imprenable. Elle l'a dressé, en a fait un amant avec qui il est plaisant de danser, puis elle l'a abandonné, brisant son coeur de jeune homme trop vite entiché d'une femme qui ne peut s'attacher.

Caractère

Tel père, tel fils. Le même sourire potentiellement arrogant, ce charme à la limite de l'insolence, ce regard bleu légèrement taquin, le corps finement musclé, la démarche souple et assurée, une élégance rare et pourtant quelque peu envoûtante. Dans le sang, la fierté et l'envie d'être méprisant. Mathias est tout ça. Il semble si simple d'abord, pareil à un livre qu'il est aisé de décrypter. Il semble creux et ne rien avoir de particulier à offrir à celui ou celle qui essayerait d'en savoir plus à propos de ce coureur de jupons au coeur d'artichaut. Mais derrière de beaux sourires et de belles chemises de soie, il se cache encore un enfant qui n'a pas eu le droit de grandir et de se construire selon ses envies. Il est cet adolescent qui ne veut vieillir et qui sans cesse cherche par tout les moyens à détruire l'être révulsant qu'il semble parfois voir dans la glace. Mathias est complexe, charmant et parfois écoeurant. Il est cette écume sur le bord de mer. Il est un sonnet pour lui même et un requiem pour son père.

black pumpkin



Histoire




Baisers de velours et caresses éphémères. Tout n'est que goutte d'encre dans un verre de lait. Tout semble épais, confus et diffus. Les souvenirs sont des choses qu'il est rare de conserver en l'état et qu'il est commun d'oublier ou de façonner pour ne plus avoir à affronter la réalité des actes qui ont pu se dérouler. L'histoire ne s'écrit pas avec l'envie au coeur d'être sincère ou par souci d'authenticité, non... Les histoires se content et se racontent par besoin de panser des plaies qu'on pensait être enfin cicatrisées. Dans mes cheveux, il semble se glisser des doigts, fins et délicats tandis qu'au loin, un doux regard me couve. Au milieu du brouillard, je ressens la chaleur d'un être qui se refuse à me laisser glisser et tomber. Et si pendant un instant, il fut plaisant de se penser aimé, tout fini par disparaitre et ne devenir que cendres dans l'âtre et résidus sableux qui glissent d'entre mes doigts.

Elle disparait. Enlevée par la fatalité, père dirait même qu'il s'agit de la cruauté d'une force qui nous échappe et d'un temps loin d'être clément, qui encore et toujours détruit ce qu'il ne veut pas voir perdurer. Elle devient une silhouette qui apporte sur notre foyer rancœur et amertume  Père, qui avant n'était que douceur et bonté se fait désormais froid et distant. De ses deux fils, il ne fait que des silhouettes, des objets avec lequel il doit faire pendant qu'il pleure la perte de leur mère. Un mois durant, tout se fait sans lui et quand il revient, il se fait notre apocalypse, notre cavalier annonciateur de la fin de toute chose. L'homme qui vient pour nous. Il est la cruauté dans ce foyer et cette ombre que nous craignons mon frère et moi. La silhouette avenante et douce de celui qui un jour nous a bercé de caresses et de baisers n'est plus, l'être au coeur de glace semble l'avoir emmené.

Les années passent, se suivent et me permettent d'avoir de réels souvenirs de cette vie plutôt que des sensations qui ne laissent sur ma peau que des frissons. Les ombres chinoises qui composaient mon monde s'effacent pour laisser place à ce quotidien qui est le mien. Celui qui se compose et se façonne autour de mon frère et de mon père. J'ouvre les yeux enfin, et désormais conscient d'être vivant et humain, j'apprends à me souvenir et à vivre. J'apprends à devenir pour un père trop exigeant le fils parfait, celui dont la mère décédée aurait pu être fier. Celui qui sans peine, du haut de ses six ans doit déjà apprendre à maitriser une magie qu'il faut pendant des années apprivoiser. Pour lui, pour ce père que j'ai aimé, j'ai souffert, j'ai appris à le laisser piquer mes doigts et entailler mes paumes pour faire couler le sang dont il avait tant besoin. Pour lui, je me suis laissé façonner pour mieux lui ressembler. Pour lui, je suis devenu la jolie petite marionnette qui pour son bon plaisir souriait et faisait le joli-coeur quand il le fallait. J'étais son Mathias, sa fierté, sa prouesse et aussi sa plus grande déception. Deux ses deux fils, j'étais le seul à ne pas posséder sa magie en plus d'être celui qui trop souvent lui ressemblait. J'étais celui qui se dressait contre son autorité, celui qui la contestait et qui refusait de s'entrainer des heures durant. J'étais celui avec la langue bien pendue et l'envie de défier tout ordre. J'étais son reflet parfait, la plus belle preuve que de ses entrailles je descendais bien et ainsi son plus grand chagrin. Au fond de son coeur, il aurait sûrement aimé me voir être comme ma mère ou Matthew. Il m'aurait voulu différent et c'est sûrement pour ça qu'il a passé mon enfance à me faire endosser une peau qu'aucun de nous deux n'aurait pu porter. Et ainsi, je suis devenu pendant des années le fils prodige. Celui qu'il emmenait aux réceptions mondaines quand il ne le formait pas pour en faire le parfait membre de la Ligue. J'étais ça pour lui, une chance de s'oublier, de faire quelque chose pour ne pas pleurer la perte de sa femme. J'étais une distraction, je pense, une ambition dans laquelle il pouvait se perdre.

Et ça a marché. Un temps. Pas assez longtemps à son goût, trop au mien. Ce petit jeu a duré pendant vingt ans peut-être. J'étais sage avec lui, plus sauvage sans. Je faisais le bon garçon quand il me regardait et la nuit, dans l'ombre des ruelles de Londres, je devenais cet être possédé par ce besoin de faire ce qu'il voulait quand cela lui plaisait. J'avais besoin de respirer et les bars et autres établissements de charmes étaient ce dont j'avais besoin. Dans son dos, je devenais un autre. Je m'émancipais, oubliais que j'avais été obligé de rejoindre une organisation en laquelle je ne crois pas. Entre les bras de femmes et d'hommes, je suis revenu à la vie, laissant derrière-moi le costume d'être humain que je portais pour enfin exister. Je me suis découvert, j'ai appris à me connaitre et c'est à ce moment-là que j'ai été capable de m'échapper de son emprise. C'est en lui avouant que j'avais de l'encre sous la peau et des hommes dans mon lit que j'ai été capable de briser mes chaînes, récoltant ainsi de sa part une claque bien sentie. Mais j'étais libre. Libre de réussir et d'échouer. Libre d'être déchainé et vivant.

Et comme tout les enfants qui trop longtemps ont été dans une cage, j'ai fais des erreurs. J'ai trahis mes serments et devoirs. Je suis devenu pour la Ligue un poids, surtout après cette nuit, où pour une vampire je suis tombé et pour laquelle j'étais prêt à mourir. Pour elle, pour ses yeux d'ébènes, j'ai laissé les miens tomber au champ d'honneur des braves fauchés trop tôt. Pour elle, j'ai laissé ma gorge exposée alors que je devenais sous ses doigts ce papillon si fièrement épinglé au mur. Pour elle, j'ai versé mon sang et mon amour, perdant tout à mon réveil. Rang, réputation et amour paternelle… Pour une femme qui ne m'a jamais réellement aimé, je suis devenu un paria, une ombre qui dans la nuit londonienne cherche désormais à s'oublier.

black pumpkin



Derrière l'écran
Pseudo : écrire ici
Prénom : Andréas
Âge : 23 ans
Pays : Underworld
Fréquence de connexion : ~
Inventé ou scénario : Inventé
Commentaires : °3°
black pumpkin


Dernière édition par Mathias Calloway le Dim 6 Aoû - 21:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Huckleberry Finn
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : There has been much tragedy in my life; at least half of it actually happened.
Un petit mot ? : Yeeha.
Equipement :
MessageSujet: Re: Mathias Calloway - Be mine   Sam 10 Juin - 10:43

Mon tendre ami...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loxg.forumactif.com
avatar
Mathias Calloway
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Cette vie n'est qu'un rêve. Le rêve du soir est notre vie.
Un petit mot ? : Dream a little, dream of me.
Equipement :
MessageSujet: Re: Mathias Calloway - Be mine   Sam 10 Juin - 10:45

Je t'aime aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
G. Sasha Ashton
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Tenir droite. Toujours.
Un petit mot ? : J'ai beau être une Lady, je tire très bien.
Equipement :
MessageSujet: Re: Mathias Calloway - Be mine   Sam 10 Juin - 11:00

Moi je veux bien being yours hein #sebbychouforever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mathias Calloway
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Cette vie n'est qu'un rêve. Le rêve du soir est notre vie.
Un petit mot ? : Dream a little, dream of me.
Equipement :
MessageSujet: Re: Mathias Calloway - Be mine   Sam 10 Juin - 11:12

Patience, j'ai des projets pour toi. Faut qu'on aille sillonner les lieux de débauches à deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
G. Sasha Ashton
Initié


Quelques petites choses sur moi:
Devise : Tenir droite. Toujours.
Un petit mot ? : J'ai beau être une Lady, je tire très bien.
Equipement :
MessageSujet: Re: Mathias Calloway - Be mine   Sam 10 Juin - 11:21

Huhu, je meurs à moitié d'impatience (parce que Huck m'a prévenu que vous aviez des plans « diaboliques », je cite, pour moi 8D) Ouiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abraham Van Helsing
Mentor


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: Mathias Calloway - Be mine   Sam 10 Juin - 15:15

Mon Mathias d'amour, sucre d'orge!

Te voilà enfin parmi nous pour des aventures endiablées! Termine vite ta fiche qu'on ramène tout ici!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abraham Van Helsing
Mentor


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Re: Mathias Calloway - Be mine   Dim 6 Aoû - 21:59



Validé (e) avec les honneurs !



Félicitations sucre d'orge, c'est avec plaisir que je déclare Mathias officiellement validé ! Ta fiche est une merveille comme d'habitude, et on va se bousculer pour croiser la plume avec toi, c'est une évidence! ! A toi la liberté, les RP, les liens, les câlins, les cookies et les messages casse-pieds du staff et les rigolades !
Pour commencer, passe par ici pour recenser ton avatar, et par pour nous préciser ce que tu fais de tes dix petits doigts !
Tu peux également ouvrir ton journal de bord, afin que nous sachions tous où te trouver si besoin, et également nous présenter tes amis... Si tu en as. A défaut, on accepte que tu nous montres ton chat, ton chien ou ta fidèle monture. Pour être sûr d'être joignable à tout heure du jour et de la nuit, tu trouveras tout ce qu'il te faut ici. Plumes, encriers, parchemins, pigeons voyageurs...
Enfin, si tu es perdu, n'hésite pas à venir poser tes petites questions ou à MPotter un des admins (à tes risques et périls, ils mordent forts, surtout l'Américain !)

Alors, qu'est ce que tu attends pour te lancer dans l'aventure ?!



black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Huckleberry Finn
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : There has been much tragedy in my life; at least half of it actually happened.
Un petit mot ? : Yeeha.
Equipement :
MessageSujet: Re: Mathias Calloway - Be mine   Lun 7 Aoû - 6:50

ENFIN

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loxg.forumactif.com
 
Mathias Calloway - Be mine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» [ALERTE] Mine d'or de Péronne assiégée
» exploration (pv Mine de charbon)
» Mathias Cross {OK}
» Crise de la mine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: 
Administration
 :: 
Les dossiers de la Ligue
 :: 
Dossiers validés
-
Sauter vers: