AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Correspondance de Bram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Abraham Van Helsing
Mentor


Quelques petites choses sur moi:
Devise :
Un petit mot ? :
Equipement :
MessageSujet: Correspondance de Bram   Sam 29 Juil - 10:26

UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Némo
Membre du Conseil

MessageSujet: Re: Correspondance de Bram   Lun 7 Aoû - 15:30




Capitaine Némo
Quartiers Généraux de la LXG
Londres
24 janvier 1900

Dr Abraham Van Helsing
Londres

Docteur Van Helsing,

L
a Ligue a besoin de vous au plus vite à Lafayette (Etat de la Louisiane, Etats-Unis) afin de prêter main forte au détachement de notre organisation sur place. Vous interviendrez dans le plus grand des secrets concernant une affaire de vaudouisme. Votre mission consistera à remonter la piste jusqu’à la tête du réseau afin de mener à bien sa dissolution. Nous disposons de peu d’informations à ce propos, et vous trouverez le dossier sur place, à l’adresse suivante :
Art House Inn
253W 6th street
Lafayette, LA 70503
USA
Vous travaillerez en coopération avec G.L. Stark et monsieur H. Finn, et aurez carte blanche quant au déroulement de cette enquête, ainsi que les pleins pouvoirs sur nos confrères américains en cas de demande de renfort.

Vous retrouverez M.Stark sur les docks, il pilotera un navire de la Ligue qui vous amènera à destination. Le départ est fixé le 25 au soir à la nuit tombée, emplacement 52. Vous retrouverez H.Finn sur place, aux Etats-Unis. Ils vous rencontrera le 3 février, mais si vous venez plus tôt, prenez contact avec lui pour arranger un autre rendez vous, à l'adresse ci-jointe.

Que dieu sauve la Reine.

Capitaine Némo
Membre du Conseil de la Ligue des Gentlemen Extraordinaires
© sobade.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Huckleberry Finn
Intronisé


Quelques petites choses sur moi:
Devise : There has been much tragedy in my life; at least half of it actually happened.
Un petit mot ? : Yeeha.
Equipement :
MessageSujet: Re: Correspondance de Bram   Mar 19 Sep - 23:15


">
">16 Novembre 1899

Mon très cher Bram,

Je ne sais pas quand tu recevras cette lettre et ce paquet, ni même si tu les recevras tout court, d’ailleurs, mais je tenais à te les envoyer tout de même. J’espère que cela arrivera aux environs de Noel !
Voilà déjà plus d’un mois que je suis parti ! Le temps passe bien trop vite, c’est affolant. Le voyage a été paisible, peut-être un peu trop, mais légèrement plus long que prévu, et sur la fin du trajet, Khamsin était tout à fait intenable dans la cale. Tu sais comment elle peut être…J’ai d’ailleurs encore la trace de ses dents sur mon bras.
Nous avons accosté à Lima, et après quelques jours passé en ville, j’ai fini par dénicher un guide apte à me conduire dans les montagnes, et qui en plus, parle aussi bien l’espagnol que le quechua ! Une aubaine que je ne pouvais pas laisser filer. Nous sommes donc partis quelques jours plus tard, après s’être équipé en conséquence. Et tu n’imagines même pas le froid qu’il peut faire dans les Andes… C’était une telle glacière que nous dormions dans les abris avec les animaux -d’ailleurs, c’est décidé, je déteste définitivement les lamas, et plus encore depuis que l’un d’entre eux a essayé de brouter mon poncho ! Je t’assure, ils sont mauvais ces bestiaux, rien qu’à voir leur regard tu sens le vice qui les habite… Hum, bref, passons- tous serrés pour partager la chaleur. Et l’odeur. Ceci dit, elle ne nous a pas vraiment gênée, parce que comme tout est gelé… Passons.
J’aurais bien aimé pouvoir dire qu’atteindre le premier village a été un soulagement, mais en réalité pas vraiment. Bon, on a quand même pu avoir un repas chaud et bien cuisiné pour la première fois depuis longtemps. Et j’ai gouté la viande de cochon d’Inde. C’est… Particulier, mais surprenamment, plutôt fin et gouteux ! Mais très honnêtement, je n’en mangerais pas tous les jours, à moins d’y être forcé.
Après quelques jours sur place, où je me suis amusé à explorer les environs à pied afin de laisser Khamsin se reposer, et durant lesquels j’ai plus ou moins participé à la fabrication de ton cadeau (je suis sûr qu’il t’ira à merveille, et comme ça, tu n’attraperas pas froid…. Sens-tu le sourire moqueur derrière ma plume ?), nous sommes repartis, chargés de provisions, et à pied, la neige étant trop haute et trop traitresse pour monter.
 
12 Décembre

Pardonne-moi de reprendre la plume si tard, mais je m’étais brisé deux doigts dans un accident tout à fait stupide. Et je t’entends venir d’ici et je t’imagine même lever les yeux au ciel en râlant, mais pour une fois, non, ce n’est pas de ma faute ! Je n’ai pas cherché les ennuis, je me suis contenté de sauver la vie de mon guide, qui a eu la très très mauvaise idée de déclencher une avalanche. Ne me demande pas comment, je n’en sais rien. J’étais loin derrière lui. C’est en enroulant la corde que je lui ai lancé autour de ma main que je me suis emmêlé, et puis voilà. Mais au moins, il est entier, Khamsin aussi, et les trois lamas qui étaient avec nous également. Le quatrième, par contre, s’est enfuit, et impossible de le rattraper ! Par instinct, habitué à ses compagnons, il nous suit, mais malgré toutes nos tentatives, nous n’avons pas réussi à l’approcher suffisamment pour attraper sa longe. Nous sommes donc privés de nos vêtements de rechange. Mais je ne désespère pas de réussir à l’avoir d’ici deux trois jours, lorsque nous arriverons enfin en ville. Et je pourrais enfin poster cette lettre.
 
14 Décembre, soir

Cela n’a pas été simple, mais Lama-Roi-Des-Casse-Pieds a enfin fini par céder à l’appel de l’estomac. Nous sommes à Medellin depuis quelques heures seulement, où il semble faire bon vivre -et bon tout court d’ailleurs, pour changer du froid des montagnes. Il n’y a pas grand-chose de plus à ajouter, et je te relaterais mon voyage plus en détail une fois de retour à Londres… Même s’il nous faudra attendre quelques mois pour nous retrouver………….. Peut-être te laisserais-je même jeter un œil à mes carnets. Où, de toute façon, tout est consigné. Prochaine étape, Panama, où je découvrirais le fameux canal à la construction si meurtrière. Je compte remonter jusqu’au Mexique, où je retrouverai quelques camarades, afin d’explorer une certaine cité que j’avais évoqué… Mais qu’importe, tu ne t’en souviens sûrement pas, je te parle de tant de choses. Je jins une liste des potentielles adresses où je vais séjourner dans les jours qui viennent, au cas où tu aies un besoin pressant de me contacter, ou une envie, plus simplement.
 
Porte-toi bien, et joyeux noël, en avance ou en retard. On se retrouvera l’année prochaine ! 1900, tu te rends compte ? On change de siècle, si je ne me trompe pas… C’est effrayant. Tu crois qu’un jour, ça s’arrêtera ?

A bientôt, salue Jenkins pour moi, et dis-lui bien que je regrette de ne pas être là pour l’aider à préparer la tarte aux fruits secs !

">
Ton Huck 

© sobade.




Contenu du colis:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loxg.forumactif.com
 
Correspondance de Bram
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Vampires) Bram Stoker / Dracula
» And we're running with blood on our knees • mission Ethan & Bram
» Présentation de Bram Greenfeeld [Validée]
» Bram vs The World #2
» Bram vs The World #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
League of Extraordinary Gentlemen :: 
Petits Papiers
 :: 
Correspondances
-
Sauter vers: